Actualités

Une nouvelle table en Tarn & Dadou : le "Château" vigneron change de vocation et devient Le Montanais
lundi 23 mars 2015
Entreprises Agglo Gaillac | Graulhet

Le château Lavenalet entame une nouvelle vie, reconverti par Bastien et Adrien Arnoult en restaurant gastronomique, sous le nom de Le Montanais. Deux frères complémentaires, avec Adrien le cuisinier et Bastien le pâtissier et responsable de salle. Avec l'aide de leurs parents, ils ont racheté la bâtisse montanaise du XVIIIème siècle, perchée sur son belvédère, et l'ont aménagée à grands coups d'huile de coude.

Lire la suite



La décoration joue la carte du naturel : murs traités à la chaux, dans des gris doux et zen, tentures de lin grège, tables rondes sur des éléments de palettes. Un espace confortable, très personnel et intimiste, jusque dans la capacité des deux salles : 30 personnes au total.

Sur réservation uniquement

Le Montanais innove également dans les modalités de l'offre : il n'ouvre que sur réservation (mais tous les jours sont ouvrables), propose des buffets que d'autres appelleraient apéritifs dînatoires, dressés dans des miniatures (verrines, bols...) : ravioles de foie gras, samosa de bœuf, rognons panés, macarons au carambar, mousse de banane, ou de pinacolada pochée à la badiane.

Bastien et Adrien Arnoult programment des soirées à thèmes : le 24 avril 2015 sur une dégustation des vins de Jérôme Bézios, voisin et "fournisseur officiel". Le 28 mars 2015 déjà, avec un intermezzo blues-jazz.

La vieille maison adossée aux vignes espère rallier une clientèle en quête d'originalité. Les frères Arnoult se sont donné les moyens d'un accueil soigné, dans un cadre élégant : il reste à confirmer par l'attractivité de la table et des formules. Ils s'y emploient !

Contact

Le Montanais

Chemin des vignes - 81600 Montans

Tel: 05 63 33 41 86 - contact@le-montanais.fr

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessous : la maison du XVIIIème siècle a été rénovée de fond en combles ; un espace élégant et une formule originale que Bastien et Adrien Arnoult essaient de promouvoir après d'une clientèle locale et régionale.

Gaillac Imprim' reprend des couleurs
dimanche 22 mars 2015
Entreprises Agglo Gaillac | Graulhet

Créée il y a maintenant 15 ans, l'imprimerie Gaillac Imprim' vient de se restructurer, avec entre autres la reprise en son sein de Béatrice Menu (ex co-gérante), mais également grâce à de nouvelles machines mieux adaptées aux nouveaux marchés (4X3, affiche sucette, bâches, panneaux et toiles écologiques, photos grand format...) !

Lire la suite



C'est donc suite au départ de Sylvie Miquel-Delmas en avril dernier, que Gaillac Imprim' a bousculé ses rangs, avec en premier lieu la promotion au poste de commerciale de Cindy Gorsse. Suivra en décembre 2014 la venue de l'illustrateur-graphiste Gaël Menu aux côtés de Nicolas (Webdesigner) et de Sylvain (Chef de projet Web), autour de l'incontournable Sophie Desplats, chargée de clientèle.

Renouvellement des équipes et qualité de l'offre

Outre l'accent mis sur la création boostée par son équipe de trentenaires, l'entreprise, toujours sensible depuis ses débuts au respect de l'environnement, a obtenu cette année encore le label "Imprim Vert", qui récompense les imprimeries travaillant sur des papiers de qualité provenant de forêts gérées durablement.

Notons également que Gaillac Imprim fut l'une des premières sociétés typographiques de la région à opter pour l'impression numérique et proposer de la petite série (dès 2001)... Béatrice Menu nous en parle : "Nous nous sommes imposés par ce concept, mais avons aussi développé l'impression de grosses séries en travaillant avec des partenaires locaux !".

A préciser pour conclure que Gaillac Imprim' sera présent à la foire économique d'Albi, qui se tient au Parc des expositions du 21 au 29 mars 2015, afin de présenter son travail aux entreprises albigeoises.

Contact

Gaillac Imprim'

37, Avenue Saint-Exupéry - 81600 Gaillac

Tél : 05 63 33 62 40 - Fax : 05 63 33 62 41

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-desssous : de bas en haut, la nouvelle équipe de Gaillac Imprim, avec Gaël Menu, Cindy Gorsse, Sophie Desplats et Béatrice Menu.

Les entreprises du tourisme et le numérique : diagnostic et plan d'action de la CCI du Tarn
vendredi 20 mars 2015
Expertise

La Chambre de Commerce et d'Industrie du Tarn (CCI) propose, suite à un diagnostic complet et fourni, un plan d'action en faveur de l'usage du numérique à destination des professionnels du tourisme tarnaise.

Lire la suite



Sur la base d'un audit très complet - passage au crible de 237 sites Web (sur 274 professionnels du tourisme dans le Tarn) et de l'analyse de la présence des professionnels du tourisme sur les réseaux sociaux - la Chambre de Commerce et d'Industrie du Tarn propose un plan d'action, structuré autour de l'organisation de manifestations spécifiques, de la mise en place de formations adaptées, d'un accompagnement à la carte ou d'audits personnalisés sur les outils Web des entreprises du tourisme. 

Retrouvez donc en ligne, en cliquant ci-dessous :

1- le diagnostic numérique des entreprises du tourisme tarnais,

2- une infographie synthétique relative au diagnostic numérique des entreprises du tourisme tarnais,

3- le plan d'action de la CCI du Tarn pour les professionnels du tourisme tarnais.

Chacun de ces éléments est également proposé en téléchargement au sein de l'espace ressources du site Web économie de Tarn & Dadou, accessible en cliquant ici.

L'agence Gaillac Visit sait faire mousser
lundi 16 mars 2015
Entreprises Agglo Gaillac | Graulhet

La haute saison touristique va recommencer pour les offres d'animation de Gaillac Visit. L'agence créée en 2013 par Fanny Lacassagne et Mathilde Delmas poursuit son bonhomme de chemin et fait son trou. Les gérantes innovent, proposent des formules attractives, gardent celles qui marchent avec ce qu'il faut de retouches pour surprendre : insolites sur la forme, abordables sur le prix.

Lire la suite



La saison oenotouristique redémarre avec Gaillac Visit

Election du meilleur Gaillac Primeur à l'Imagin' Cinémas de Gaillac en novembre, balades œnologiques à la découverte des paysages, dégustations sur la gabarre d'Aiguelèze toutes les semaines de l'été, accueil chez le vigneron, à Sarrabelle par exemple : leurs initiatives trouvent un large public qui goûte autant l'ambiance amicale et sans manières que les produits de bouche.

Parmi les destinations favorites de Mathilde Delmas et Fanny Lacassagne, les co-gérantes de Gaillac Visit, agence spécialisée dans l'oenotourisme, la Brasserie des Vignes à Graulhet, ouverte par l'un des pionniers du renouveau des bières tarnaises : Stéphane Dumeynieu. Un "bio" canal historique qui brasse l'orge et qui est même allé rechercher des plants de houblon - bio - dans le nord de la France pour avoir ses plantiers.

Vendredi 20 mars 2015, de 19h30 à 22 heures, c'est donc le grand retour des séances de "biérologie", avec cours magistral et surtout travaux pratiques. L'occasion était belle pour la Saint-Patrick, patron de la rousse qui mousse.

"La séance commence avec la bière de bienvenue, suivie de la présentation de la brasserie, de la visite du petit musée de la bière, et se poursuit avec le gorgeon réglementaire des diverses cuvées, ainsi que d'un assortiment de tapas de terroir".

On retrouvera ensuite les duettistes de Gaillac Visit lors du Festival "Les Petits Bouchons", du 02 au 05 avril 2015, avec des forfaits spectacles /cocktails / buffet / coulisses / nuitées (non compris les reliques : un morceau de la chemise de Zebda ou l'imposition des mains par Pierre Perret).

Puis, le 25 avril 2015, l'agence organise une escapade ruthénoise, de 8h30 à 18h30, à la découverte de la ville et de ses deux musées phares : Fenaille et Soulages (34€ sur réservation, départ de Gaillac et d'Albi).

Séance de biérologie - Informations pratiques

Nombre de places limité.

Réservations au 06 70 57 76 04 ou au 06 70 51 84 51.

Tarif : 20€ par personne. 

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessous : Mathilde Delmas (à gauche) et Fanny Lacassagne ont créé Gaillac Visit : l'agence innove en matière d'animations et de valorisation du patrimoine culturel et gustatif.

Réunion d'information autour du label EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant) : une opportunité pour certaines entreprises
dimanche 15 mars 2015
Accompagnement des entreprises

A l'heure d'une concurrence de plus en plus marquée au plan national et international, la différenciation et la valorisation de l'offre des entreprises constituent des enjeux majeurs pour les entreprises, quelle que soit leur taille. Le label Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV) peut constituer un éléments parmi d'autres de cette différenciation. Votre entreprise se sent concernée ? Lisez la suite...

Lire la suite



Le label Entreprise du Patrimoine Vivant est une marque de reconnaissance de l'Etat mise en place depuis 2005 pour distinguer des entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence.

Ce label rassemble des fabricants attachés à la haute performance de leur métier et de leurs produits, ainsi qu'à leur territoire, dans de nombreux secteurs d'activités économiques dont le patrimoine bâti, la gastronomie, la mode, la décoration... Il est assorti d’avantages fiscaux et d’actions de promotion.

La Chambre de Commerce et d'Industrie du Tarn, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Tarn et la Communauté de Communes Tarn & Dadou vous invitent à une réunion d'information sur le label EPV :

mardi 24 mars 2015 de 10h à 12h, au restaurant la Rigaudié (63 av. Jean-Jacques Rousseau à Graulhet).

Label EPV

Votre activité est dans la cible du label EPV ? Vous cherchez des éléments de différenciation ? Vous souhaitez valoriser vos produits à l'export ? Cette réunion vous concerne ; vous pouvez télécharger ci-dessous le courrier d'invitation, compléter et retourner votre bulletin de participation.

Pour tout contact

Carole VIEU - Service Appui aux Entreprises - Chambre de Commerce et d'Industrie du Tarn.

Tél : 05.63.51.46.05 / Fax : 05.63.51.46.75.

Mail : c.vieu@tarn.cci.fr.

 

Pour en savoir plus sur le label EPV : voir le lien Internet ci-dessous qui donne accès au site de présentation du Label - Cliquer ci-après pour accéder au dernier dossier de presse relatif au label de novembre 2013. Cliquer ci-après pour accéder au dernier bilan relatif au label EPV (2013).

Illsutrations ci-dessus et ci-dessous : label EPV.

En téléchargement ci-dessous : courrier d'invitation aux entreprises et bulletin de participation.

Economie en Tarn & Dadou : les élus locaux au contact de dirigeants d'entreprises à Briatexte
jeudi 12 mars 2015
Entreprises Agglo Gaillac | Graulhet

Dans la cadre des "Visites d'entreprises de Tarn & Dadou", Pascal Néel, Président de Tarn & Dadou, Gilles Crouzet, Vice-président en charge du développement économique et des élus de Briatexte, dont le Maire Bernard Bacabe, se sont rendus le jeudi 26 février 2015 à Briatexte, à la rencontre des entreprises Shoot Hunting Outdoor et RSO.

Lire la suite



Comme prévu dans le Plan d'Actions et d'Animation Economiques (PAAE) 2015 / 2017 de Tarn & Dadou, les élus locaux poursuivent leurs rencontres régulières sur le terrain avec les dirigeants d'entreprises du territoire pour écouter leurs besoins et apporter l'appui de la collectivité et de ses partenaires dans leur développement.  

Ainsi, Pascal Néel, Président de Tarn & Dadou, Gilles Crouzet, Vice-président en charge du développement économique, Alain Glade et Bernard Bacabe, élu et Maire de Briatexte, se sont rendus le jeudi 26 février 2015 dans les entreprises Shoot Hunting Outdoor et RSO, implantées sur la commune de Briatexte.

Cartouche InnovShoot Hunting Outdoor a été créée en 2011 par Patrick Maricaille.

L'entreprise fabrique des munitions de chasse et pour le tir sportif, qu'elle commercialise en France et à l'étranger auprès des armuriers.

Forte d'une part de marché nationale déjà significative et d'une qualité de produits reconnue (marque Joker), le dirigeant accélère le développement de l'entreprise avec de nombreuses nouveautés.

Il innove notamment sur la "cartouches écologiques", la cartouche Innov, dont la fabrication consiste d'une part à remplacer le plomb par de l'étain, d'autre part à lier les grenailles par un fil de laiton. Patrick Maricaille présentait encore courant février cette innovation lors d'un salon référence en Allemagne.

Par ailleurs, à l'étroit dans ses locaux actuels, Patrick Maricaille étudie l'extension immobilière de l'entreprise sur son site de Briatexte en 2015 ; il prévoit non seulement de doubler sa surface de production, mais aussi l'embauche d'une dizaine de collaborateurs supplémentaires, ce qui permettrait à l'entreprise de compter une vingtaine d'emplois d'ici fin 2015.

RSO (Routiers du sud ouest). Présent à Toulouse (31), Chiry-Ourscamp (60), Montpellier (34) et Briatexte (81), le groupe RSO propose des prestations de transport, logistique, de conditionnement et d'emballage aux TPE et PME, et ce au plna national.

Cette entreprise familiale, dirigée par Jean-François Brou et dans laquelle sont déjà présents ses deux fils, compte 72 salariés.

Sous la responsabilité de Chantal Gerbaud et s'appuyant sur une équipe de 19 salariés, le site de Briatexte assure la logistique et la maintenance de palettes bois pour l'industrie et le commerce, la location de surfaces de stockage en extérieur (plate-forme de plus de 20.000 m²) ou en dépôt (2.000 m²), le déploiement de solutions d'emballages et de transport de marchandises auprès des entreprises du Tarn. 

 

Illustration ci-dessus : Patrick Maricaille devant un panneau présentant la cartouche écolo Innov, pour la fabrication de laquelle un brevet mondial a été déposé par Shoot Hunting Outdoor.

Illustration ci-dessous : les élus de Tarn & Dadou au contact des entreprises sur la commune de Briatexte (ici l'entreprise RSO).

 

Le Salon de la création-reprise d'entreprises à Gaillac le 11 mars 2015
mercredi 11 mars 2015
Evènement

Le Salon de la création-reprise d'entreprises 2015, "Créer une entreprise, pourquoi pas vous ?", se tient à la salle des spectacles de Gaillac, le 11 mars de 9h à 12h. Vous avez une idée de création qui demande à être affinée ? Vous travaillez sur un projet de reprise d'entreprise qui demande à être accompagné ? Venez rencontrer sur un même lieu et une matinée l'ensemble des acteurs économiques qui travaillent au soutien des porteurs de projets, pour transformer l'essai collectivement !

Lire la suite



"Créer une entreprise, pourquoi pas vous ?"

Face à l'engouement pour la création d'entreprises constaté dans la région, l'agence Pôle emploi de Gaillac organise un forum dédié, mercredi 11 mars, pour la deuxième année consécutive.

Salon création 2014Capitaliser sur le succès de la première édition. Tel est le but du Pôle emploi de Gaillac, qui organise le 11 mars prochain son deuxième forum de la création d'entreprises. L'an dernier en effet, une centaine de visiteurs avaient fait le déplacement. “Cette année, nous avons élargi le public cible”, se félicite Martine Migliaccio, conseillère dans l'agence de la ville. Qu'elles n'en soient qu'à l'étape de l'idée ou aient déjà bien avancé dans l'élaboration de leur projet, toutes les personnes désireuses de monter leur structure “auront des réponses”.

A partir de 9 heures, dans la salle des spectacles de Gaillac, elles pourront rencontrer une trentaine d'organismes, des accompagnants à la création aux experts-comptables, en passant par les banques, les mutuelles-assurances, les avocats et même, pour la première fois cette année, les services des Impôts. Avec tous les acteurs de la création d'entreprises au même endroit, “les demandeurs d'emploi gagnent beaucoup de temps”, assure Martine Migliaccio.

Vous avez une idée qui pourrait se transformer en projet de création d'entreprise ? Vous êtes sur le point de créer une nouvelle activité ? Vous vous égarez dans le parcours de la création ? Vous étudiez la reprise d'une activité existante ? Vous vous interrogez sur les modalités de financement de votre projet ? Vous souhaitez échanger, confronter vos analyses et vos idées, rencontrer des professionnels de la création - reprise, être accompagné... ?

Porteurs de projets, d'idées, créateurs en puissance..., venez le 11 mars 2015 - de 9h à 12h à la salle des spectacles de Gaillac(place Thomas Rives) - à la rencontre de tous les acteurs de l'accompagnement économique local, de l'idée à la création et au développement d'activité.

Le salon "Créer une entreprise, pourquoi pas vous ?" est organisé par Pôle emploi et l'ensemble de ses partenaires au soutien et au service du développement économique local.

Des témoignages de créateurs

Autre nouveauté de cette deuxième édition : la présence de cinq créateurs d'entreprises qui viendront témoigner de leur parcours. Ils interviendront au cours du Salon en tant que grands témoins, afin d'apporter en complément des témoignages concrets et de terrain, sur l'approche de la création d'entreprise et sur le métier de dirigeant.

Parmi eux, Valérie Thillaye du Boullay espère donner un aperçu “du quotidien d'un chef d'entreprise, qui n'est pas tout rose”. Cette femme de 47 ans a créé sa structure, “Qual&Vie”, spécialisée dans le service à la personne, en 2008. Bien placée pour savoir que mener un tel projet à bien “nécessite un investissement professionnel et personnel très important”, qu'il ne faut pas sous-estimer, elle juge son expérience très positive. “C'est une fierté de pouvoir créer des emplois dans une conjoncture difficile”, explique celle qui, désormais, veut se consacrer au développement de son activité. Pas questions, cependant, de minimiser les obstacles. “La création d'entreprise peut être une solution pour certains demandeurs d'emploi, mais cela reste compliqué.”

Le forum est aussi là précisément pour aider les porteurs de projet à surmonter les difficultés.

L'organisation du Salon

Plan Salon créationDifférents pôles sont représentés sur le Salon.

- Institutionnels

- Accompagnement à la création

- Experts comptables

- Expertise

- Protection sociale

- Chambres consulaires

- Banques

- Financement

- Créer autrement

La Pépinière Hôtel d'entreprises Granilia Tarn & Dadou représentera la Communauté de communes au cours de cette matinée du 11 mars. Kamel Telali vous attend pour partager avec vous votre projet de création et vous proposer un accompagnement sur mesure.

 

Illustration ci-contre : le plan du salon de la création.

Illustration ci-dessus : vue du salon 2014.

Illustration ci-dessous : l'affiche du salon de la création. 

En téléchargement ci-dessous : le flyer général de la manifestation. 

La Rigaudié, un restaurant gastronomique dans un écrin historique
mercredi 4 mars 2015
Entreprises Agglo Gaillac | Graulhet

Dans cette rubrique "Zoom sur...", nous vous proposons de retrouver régulièrement des focus sur "Ces entreprises qui font Tarn & Dadou". Cette rubrique est réalisée en partenariat avec ToulEco Tarn et vise à valoriser les compétences et savoir-faire des entreprises locales. Aujourd'hui, le restaurant La Rigaudié, à Graulhet, un mélange entre gastronomie et patrimoine historique graulhétois.

Lire la suite



À l’intérieur d’un cadre exceptionnel, fleuron de l’ère florissante de l’industrie du cuir graulhétoise, Sophie et Stéphane Poser proposent une cuisine raffinée et authentique, dans leur restaurant de La Rigaudié.

La Rigaudié"Au coeur d’un beau cadre de verdure, dans un édifice de style particulier, ancienne résidence d’un industriel de la Mégisserie, le restaurant La Rigaudié, table gourmande renommée, est un relais sélectionné de la gastronomie tarnaise", commentent avec justesse les guides, pour présenter cet établissement surprenant tenu par la famille Poser, depuis une dizaine d’années.

Cerise sur le gâteau : la maison de maître, dont le rez-de-chaussée est loué au gérant du restaurant, appartient… au syndicat des patrons mégissiers dont le siège est à l’étage ! Elle a été construite en 1906, par Marius Chabbal, un des pionniers des métiers du cuir, sur un parc arboré de deux hectares. À l’époque où Graulhet était la capitale mondiale de la basane (peau de mouton).

C’est dans une ambiance XIXe que s’y dégustent des repas de famille, en amoureux, ou que s'organisent des réceptions, des anniversaires, des mariages... Grâce à ses trois salles, ses salons, sa terrasse, les restaurateurs y accueillent également les comités d’entreprises pour des séminaires. Jusqu’à cent convives. Gastro mais pas trop, avec une formule complète du midi à 13,50 euros (entrée, plat, dessert), le choix est accessible à tous les budgets. Avec une trentaine de couverts journaliers, la sarl SJP La Rigaudié a dernièrement stabilisé son chiffre d’affaires à 190.000 euros.

Au fourneau, Stéphane Poser affine sa cuisine de saison pour donner du goût au goût : "Je travaille les produits frais, au moment, dès la livraison du matin. J’adapte mes recettes aux produits du jour pour en tirer le plus de saveurs". Doué d’une grande maîtrise des cuissons, le chef aime faire partager sa passion pour la cuisine. Spécialiste du macaron aux fruits frais, autant que des poissons, il adapte ses recettes aux produits de saison. Et n’hésite pas à marier son carpaccio de canard à l’huile de ciboulette et aux copeaux de parmesan, sa crème d’oursin au caviar d’Aquitaine ou sa brochette de noix de St Jacques au lard fumé, nage de légumes et stigmates de safran.

 

Article réalisé dans le cadre d'un partenariat ToulEco Tarn / Tarn & Dadou - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessus : Sophie et Stéphane Poser, dans leur établissement graulhétois.

Illustration ci-dessous : le Chef, Stéphane Poser, en cuisine.

Shoot Hunting Outdoor créé Innov, la cartouche écolo
jeudi 26 févr. 2015
Entreprises Agglo Gaillac | Graulhet

C'est une petite entreprise qui ne connaît pas la crise… Enfin, pas directement. La cartoucherie Shoot Hunting Outdoor, implantée à Briatexte en Tarn & Dadou, projette même aujourd'hui de se développer sur son site, du fait notamment des innovations produits de l'entreprise et de son Président, Patrick Maricaille. Elle éprouve toutefois quelques difficultés à trouver le soutien des banques locales, malgré un dernier bilan comptable positif et des perpectives alléchantes. Allez, juste un peu de patience et la jeune entreprise devrait franchir un cap important assez rapidement, tant en termes d'activités que d'emplois.

Lire la suite



Patrick Maricaille, 44 ans et Président de la société Shoot Hunting Outdoor, a créé Innov, la cartouche 100% écologique, pour la chasse au gibier d'eau. "Nous proposons notamment toute une gamme de cartouches de chasse et de tir sportif très sophistiquées", explique cet ingénieur en chimie environnement avec une formation en mécanique pure. 

P Maricaille devant Innov

Une révolution dans le secteur de la cartouche de chasse

Passionné par la balistique et la chasse, depuis 2005, Patrick Maricialle cherchait une solution aussi performante que les grenailles au plomb, interdites dans les zones humides. "Il existe déjà des munitions de remplacement, mais moins efficaces et pourtant tout aussi toxiques. C'est en préparant une commande de chevrotines liées pour les chasseurs de sangliers corses que j'ai trouvé la solution pour utiliser de l'étain, élément neutre, aussi mou que le plomb mais moins dense : il suffisait de lier les grenailles par un fil de laiton ! Beaucoup de monde travaillait sur ce problème, si bien que je me suis un peu senti comme un alchimiste qui aurait réussi à transformer du plomb en or", confie ce passionné de chasse depuis son enfance, qui a donc déposé un brevet international en février 2014. 

"Lorsque mes parents ont choisi de quitter la ville pour vivre à la campagne, je me suis retrouvé dans l'univers de La gloire de mon père, livre de Pagnol que j'aimais particulièrement. J'ai découvert la chasse avec mon grand-père maternel, il m'a transmis le virus". 

A la fin de ses études, le jeune Patrick Maricaille est rattrapé par sa passion : il est recruté par une grande chaine de magasin de sport comme vendeur-concepteur du rayon cartouches et matériels de de chasse. Neuf ans plus tard, il rejoint une fabrique de cartouches basée en Haute-Garonne avant de racheter, en 2011, la marque de cartouches Jocker, primée vice-championne du monde et d'Europe en Compact Sporting, et Championne de France en parcours de chasse. 

30 emplois en attente des banques

"Je me suis installé avec ma famille à Briatexte en 2010. J'ai pu concrétiser la création de mon entreprise en juillet 2011 grâce au soutien, notamment financier, de la municipalité et de la Communauté de communes Tarn & Dadou". 

Aujourd'hui, la phase d'industrialisation d'Innov est achevée, et la société partenaire graulhétoise Schiavon a pratiquement terminé la fabrication des machines. "Je vise les marchés américains et canadiens très porteurs, mais je dois agrandir la surface de mon bâtiment et les banques ne me suivent toujours pas. C'est une frustration ! Je pourrais me contenter de vendre mon brevet, mais je préfère investir et travailler ici, un nombre important d'emplois pouvant être créés" s'insurge l'entrepreneur.

"On nous a d'abord dit que nous étions trop jeunes. Puis qu'il fallait présenter trois exercices. Aujourd'hui, même si nous présentonsInnov toutes les garanties demandées et que nous avons l'assurance d'être suivis par le département et la région dans nos investissements, il n'y a toujours rien de concret au niveau du financement bancaire. C'est rageant, d'autant qu'il y a des emplois à la clef. De cinq nous pourrions passer à une vingtaine de salariés", fulmine Patrick Maricaille, qui continue toutefois de prospecter les banques, cette fois avec l'aide d'un courtier.

Les élus locaux au soutien

Le chef d'entreprise a reçu mi-février Bernard Bacabe, Maire de Briatexte, et Jacques Valax, Député de la circonscription, pour faire le point sur sa situation, puis fin février Pascal Néel, Président de Tarn & Dadou et Gilles Crouzet, Vice-Président en charge de l'économie, toujours accompagnés par Bernard Bacabe. "Parfois, nous sommes obligés, faute de place, de mettre des palettes à l'extérieur du bâtiment pour pouvoir circuler dans l'usine. Toutes les machines ne peuvent pas tourner en même temps, du temps est perdu en réglages", explique le chef d'entreprise.

Bien entendu, il s'est tourné vers la Banque Publique d'Investissement (BPI) qui ne s'est pas montrée intéressée. "Aujourd'hui, les banques ont les moyens, mais elles ne prêtent pas", a-t-il expliqué un brin dépité.

Les élus étaient sur le terrain pour se rendre compte de la situation. "Je partage cette analyse, explique Jacques Valax. Je dis aux Ministres que la situation est tout autre sur le terrain, je suis là pour relayer ce message".

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici et Le Tarn Libre - Voir l'article scanné en téléchargement ci-dessous.

Illustrations ci-dessus et ci-contre : Patrick Maricaille devant le kakemono de présenattion de la cartouche Innov et le système innovant de la cartouche Innov.

Illustration ci-dessous : Patrick Maricaille a répondu à toutes les questions des élus, dont le Député Jacques Valax, le Maire de Briatexte, Bernard Bacabe, ou le Président de Tarn & Dadou Pascal Néel, sur la fabrication des cartouches.

Troisième Cadrat d'or pour l'imprimerie Escourbiac !
jeudi 19 févr. 2015
Evènement

C'est Jean-Philippe Behr, Secrétaire général de la CCFI (Compagnie des Chefs de Fabrication de l'Imprimerie), qui a remis officiellement le 58e Cadrat d'or à l'imprimerie Escourbiac, de Graulhet en Tarn & Dadou. Cérémonie qui a aussi été l'occasion pour l'entreprise labellisée Imprim'Luxe d'inaugurer leur nouvelle presse huit couleurs. Une belle entreprise, reconnue régulièrement par la profession.

Lire la suite



"Vous remportez en 2014 le Cadrat d'or. Ce prix, c'est à la fois un Goncourt, un Oscar et un César de l'imprimerie. Vous avez gagné votre troisième Cadrat d'or, ce qui vous disqualifie de suite… Mais je sais que vous continuez sur le chemin de l'excellence. Ce prix récompense l'ensemble de votre personnel. Ils sont la fierté de notre profession…" a déclaré Jean-Philippe Behr, Secrétaire général de la Compagnie des Chefs de Fabrication de l'Imprimerie, à l'entreprise familiale Escourbiac qui a fêté ses 52 ans d'existence.

3° Cadrat d'or pour l'imprimerie EscourbiacPhilippe et Alain Escourbiac ont su faire perdurer l'entreprise de leur père. Philippe œuvre au sein des locaux de l'imprimerie graulhétoise alors qu'Alain développe le marché parisien.

Pour faire face et traverser les pages noires de l'histoire de l'imprimerie, les Escourbiac ont fait le choix de se diversifier : ils impriment autant des livres de luxe et de photos que des dépliants, prospectus et autres magazines. Ils ont également su investir et surfer sur la vague de la qualité.

La nouvelle presse huit couleurs ouvre de nouveaux horizons à cette entreprise. Cette soirée était également l'occasion de rappeler que l'imprimerie Escourbiac a obtenu la certification ISO 12647-2, une norme qui garantit la maîtrise de la colorimétrie de l'épreuve à l'impression pour l'entreprise membre du réseau Entreprendre Tarn et du club du Musée Toulouse-Lautrec à Albi.

Aussi tous les ingrédients sont-ils réunis pour offrir la qualité et la satisfaction du client. Et pour imprimer cette page qui se tourne de l'histoire Escourbiac, la presse a tourné et imprimé deux posters uniques avant que les invités ne se retrouvent autour du verre de l'amitié que s'est clôturée cette soirée historique.

L'imprimerie en chiffres : 40 employés, troisième imprimerie de Midi-Pyrénées. 35 à 40 % du chiffre d'affaires réalisé grâce au livre, 42 % du chiffre d'affaires sur Paris. Elue Cadrat d'or en 2003, 2009 et 2014.

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessus : Alain et Philippe Escourbiac, en compagnie de Jean-Philippe Behr, Secrétaire général de la CCFI, lors de la remise du Cadrat d'or à l'entreprise graulhétoise.

Illustration ci-dessous : Alain Escourbiac, Thierry Carcenac (Président du Département du Tarn), Philippe Escourbaic et Claude Fita (Maire de Graulhet) autour des deux posters uniques imprimés durant la soirée.