Actualités

Les élus locaux en visite chez Euréka Derayage Services
lundi 18 mai 2015
Entreprises Agglo Gaillac | Graulhet

La société graulhétoise Euréka Derayage Services a reçu la visite, mi-mai 2015, d'une délégation d'élu(e)s locaux, dans le cadre d'une visite d'entreprises. L'occasion pour chacun de mesurer le chemin parcouru par cette entreprise spécialisée dans le cuir, qui évolue en permanence, qui innove, qui se positionne sur de nouveaux marchés haut de gamme, et qui investi sur la base de compétences et d'un savoir faire reconnus.  

Lire la suite



Les élu(e)s au contact des entreprises

Jacques Valax, député du Tarn, a visité mi-mai 2015 l'entreprise graulhétoise Euréka Derayage Services.

Accompagné de Claire Fita, conseillère régionale, Florence Bélou, vice-présidente de Tarn & Dadou et Claude Fita, maire de Graulhet, il a ainsi pu échanger avec Miguel et Fatima Valentin, dirigeants de cette entreprise spécialisée dans la fabrication spécifique du Cuir Stretch (cuir extensible).

Les dirigeants de cette entreprise dynamique ont su investir dans du matériel de haute technologie afin de rendre un produit très haut de gamme à ses clients, dont la qualité de la production est reconnue par les grandes marques de luxe française.

Euréka Derayage Services

Travaillant dans la mégisserie depuis plus de 15 ans, Miguel Valentin crée la société Derayage services avec Fatima, son épouse, en mars 1994.

Atelier EurékaInitialement tournée vers le travail à façon pour les mégissiers, l’entreprise se lance à partir de 1999 dans une fabrication spécifique : le Cuir Stretch.

Implantée à Graulhet, capitale historique du cuir, la société a réalisé ces dernières années des investissements importants dans ses nouveaux locaux de plus de 2.200 m² et a pu, ainsi, accroître son activité de façon conséquente.

L’entreprise a développé sous son appellation commerciale "Euréka", une gamme de produits de Cuir Stretch déclinée en plongé, nappa, nubuck, velours, vieilli, transfert. Elle a crée le Mélissa, composite cuir/coton, qui est une exclusivité de l’entreprise.

Forte d’un savoir faire technique et en R&D, l’entreprise poursuit l’innovation sur les finitions (broderie, découpe au laser) ainsi que sur les supports textile (soie, laine) ; elle s’attache à conserver son avance dans la qualité et la différenciation de ses produits.

Euréka Dereyage Services fait partie des rares entreprises graulhétoises à être complètement équipée et à maîtriser une fabrication du Cuir Stretch de grande qualité.

La société consacre actuellement 80 à 90% de son activité à sa spécialité, le sciage et l’encollage, et ce sur tous types de peaux (exotiques, lainées, agneaux). Dotée des équipements adaptés, Euréka Dereyage Services réalise également des prestations de corroyage en sous-traitance sur des produits semi-fini. Spécialiste du refendage, l’entreprise a enfin été contactée pour l’utilisation de cette technique dans la revalorisation de déchets de matériaux souples.

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessus : vue de l'atelier d'Euréka Dérayage Services. 

Illustration ci-dessous : visite des ateliers d'Euréka Derayage Services par (de gauche à droite) Jacques Valax, Député, Claude Fita, Maire de Graulhet, Florence Belou, Vice Présidente Tarn & Ddadou et Claire Fita, Conseillère régionale. Au centre, Fatima Valentin, gérante d'Euréka Dérayage Services. 

La Cuma œnologique du gaillacois fête ses 30 ans, dans son bâtiment neuf du Mas de Rest à Gaillac
dimanche 17 mai 2015
Evènement

Ils étaient 17 pionniers il y a trente ans, ils sont aujourd'hui 123 adhérents ! la Cuma oenologique du gaillacois peut être fière de son parcours et célébrer, ce samedi 23 mai 2015, dans son bâtiment quasiment neuf du Mas de Rest à Gaillac, où elle est installée depuis 2012, son trentième anniversaire... Avec les bouchons qui sautent, bien entendu. 

Lire la suite



Jacques Crayssac, le président, aura l'occasion de retracer ce parcours linéaire qui a vu la coopérative s'étoffer, acquérir et renouveler le matériel.

En 1985, les pères fondateurs se rassemblaient pour acheter un filtre terre.

En 1990, l'expérience étant concluante, la Cuma ralliait déjà 25 vignerons pour acquérir une chaîne d'embouteillage sur une remorque. Une commodité de plus pour les adhérents.

En 1994, la structure - 48 adhérents alors - embauchait un salarié, car la gamme se faisait plus complète : la chaîne passait sur un camion, elle était dotée de nouveaux filtres (plaque et membrane), d'une laveuse de bouteilles et d'une table d'accumulation.

Les dotations et la modernisation du matériel allaient continuer : il y a aujourd'hui deux chaînes d'embouteillage (4,3 millions de cols), une chaîne d'étiquetage, une imprimante pour le repiquage des étiquettes…

Quatre salariés

Bâtiment Cuma oenoEt la Cuma a créé quatre emplois. Elle est devenue un outil incontournable du vignoble, à même de valoriser la production des Vignerons Indépendants, en toute traçabilité.

"Nous avons un outil réactif, du matériel très performant. Nous accueillons avec le même état d'esprit tout nouvel adhérent, qu'il fasse 1.000 ou 10.000 bouteilles", rappelle Jacques Crayssac.

Les outils de la Cuma se déplacent de propriété en propriété, la gestion se fait par une équipe qui ne compte pas son temps. La coopérative a toujours un coup d'avance : son projet actuel, c'est une chaîne pour la mise en "bib" (bagging box).

Tout est débattu, parfois avec la vivacité d'une muscadelle précoce. Cette liberté de parole est garante de la réussite de la Cuma.

L'autre ingrédient de la success story est la mémoire. Jacques Crayssac, au nom de tous, lèvera, lors de l'anniversaire, un verre ému au souvenir des copains disparus.

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessus : le bâtiment, quasiment neuf, de la Cuma oenologique du gaillacois sur la Zone d'Intérêt Régional du Mas de Rest à Gaillac. 

Illustration ci-dessous : embouteiller à la propriété donne aux vignerons la possibilité de valoriser leur production. La Cuma œnologique est devenue un outil incontournable du vignoble.

Biocybèle, la plus grande foire bio du Sud-Ouest est fin prête à Graulhet
dimanche 17 mai 2015
Evènement

Pour la 33° année consécutive, l'association Nature & Progrès Tarn organise le dimanche et le lundi de Pentecôte (24 et 25 mai 2015) la plus grande foire bio-associative du grand Sud-Ouest. Après Rabastens puis Gaillac, l'événement a désormais pris ses quartiers avec bonheur à Graulhet en Tarn & Dadou. Biocybèle accueille chaque année près de 15.000 visiteurs en accès libre et gratuit, à la rencontre des quelques 200 stands de producteurs, transformateurs et acteurs engagés.

Lire la suite



Face à l'engouement pour l'agriculture bio depuis plusieurs années, la thématique de Biocybèle sera cette année "La bio, oui mais laquelle ?".

BiocybèleCar si le grand public connaît de l'événement la foire, cet événement collaboratif est aussi un moment d'échanges et de débats en résonance avec les valeurs de l'association avec des conférences, forums, démonstrations et animations. Son organisation est rendue possible par une implication militante de l'association, de ses adhérents, salariés, bénévoles, ainsi que des institutions locales.

Cette année, l'association a donc choisi de s'interroger sur la bio en général, le respect du vivant, l'autonomie des citoyens et le progrès collectif.

En amont de Biocybèle, 150 bénévoles sont à pied d‘œuvre depuis l'assemblée générale du 19 octobre 2014, organisés en plusieurs pôles : la sélection des exposants (producteurs et transformateurs uniquement), la communication, la logistique, les bénévoles et les pôles "énergie habitat" : réduction des déchets, chauffage au bois et éolienne.

L'événement est aussi pour l'association l'occasion de mettre en œuvre de façon pratique ses idées. Car au-delà de la foire aux produits de l'agriculture biologique, Biocybèle est aussi une vitrine pour de nombreuses solutions alternatives. De façon pratique, on trouvera cette année pour la première fois une navette qui assurera la liaison entre la gare de Gaillac et le site graulhétois. Pour réserver ou connaître ses horaires il suffit de téléphoner au 05.63.57.60.00.

Forum et conférences

Dimanche 24 mai, 10 heures : Forum inaugural "La bio, oui, mais laquelle ?" au chapiteau des conférences et "Pesticides et effets sur la santé" au chapiteau forum.

Dimanche 24 mai, 14 heures : "Favoriser l'autonomie alimentaire dans le Tarn" au chapiteau des conférences et "Vers une maison des semences paysannes ?" au chapiteau forum.

Dimanche 24 mai, 16 heures : "La construction en paille" au chapiteau des conférences et "Lancement de l'idée d'un écolabel dans la construction" au au chapiteau forums.

Lundi 25 mai, 10 heures : "Lien social et éco construction" au chapiteau des conférences et "La traction animale moderne" au chapiteau forum.

Lundi 25 mai, 14 heures : "La biodynamique, une agriculture paysanne pour nourrir les Hommes" au chapiteau conférence et "Les zones humides, quel intérêt ?" au chapiteau forum.

Lundi 25 mai, 16 heures : "La protection des abeilles" au chapiteau forums.

Retrouvez Biocybèle sur Facebook.

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici

Ilustration ci-dessus : Biocybèle attire toutes les générations.

Ilustration ci-dessous : l'affiche 2015 de Biocybèle.

La Fromagerie Saint-Pierre fait son show au cinéma de Gaillac
mercredi 6 mai 2015
Entreprises Agglo Gaillac | Graulhet

Ouvert depuis 7 mois, La Fromagerie Saint-Pierre, située 20 rue portal à Gaillac, a choisi une communication par l'image en signant un contrat de 3 ans pour la diffusion d'un spot publicitaire à l'Imagin'Cinema de gaillac. Spot en salle depuis mai 2015.

Lire la suite



Les clients sont ravis, d'après leurs dires, "d'avoir enfin une fromagerie à Gaillac".

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore la Fromagerie Saint-Pierre et se demandent d'où vient ce nouveau fromager, une présentation rapide s'impose.

E EscandeAvec un parcours professionnel atypique - ancien militaire engagé dans les troupes de Marine, gérant d'une societe de transport avant un passage dans le secteur de l'aéronautique et du spatial – Eric Escande s'est orienté vers le secteur du commerce de bouche et la vente de fromages en particulier, tout simplement... "parce qu'il adore le fromage" et "qu'aucune fromagerie n'était présente sur la commune de Gaillac". Un bon sens qui explique pour partie le succès de son commerce depuis son ouverture et jusqu'à présent.

Il a ainsi souhaité s'investir dans son département du Tarn, où il réside depuis une dizaine d'années, juste à côté de Gaillac.

Ouvert du mardi au dimanche, Éric est à votre disposition pour un devis personnalisé (mariage, fête, anniversaire, repas de groupe ou d'entreprise) ; à noter qu'une dégustation est possible sur rendez-vous.

Un plaisir unique à s'offrir... ou à offrir...

Oenotourisme. Un parcours de légende initiatique à la Cave de Labastide de Lévis
mardi 5 mai 2015
Entreprises Agglo Gaillac | Graulhet

Ils sont venus nombreux - 174 élus et représentants d’organismes et d’entreprises - pour découvrir une animation unique en Midi-Pyrénées, proposée par la Cave de Labastide de Lévis, en Tarn & Dadou. Le site de la Cave, adossé a un bâti d’origine datant de 1949, est ainsi et désormais l’écrin moderne d’un parcours de légende initiatique sur le travail de la vigne et du vin. A voir sans modération !

Lire la suite



Fruit de deux années de recherche technique, la visite guidée plonge le curieux dans l’univers de la vigne, tout en suivant, pas à pas, le process du vin : du jardin des vignes à l’espace dégustation, en passant par la chaîne d’embouteillage et le chai de vinification.

Bien au-delà de la simple visite, ce parcours innovant a été réalisé avec l’agence de scénographie l’Atelier d’Oz de Toulouse. Du son et lumière dans le chai à barriques à la plongée vidéo dans les cuves, sur écran géant (filmée par un cameraman de Thalassa), le show est intense pendant plus d’une heure.

La plus ancienne cave du Tarn produit 20% d’AOC du Gaillacois

"Depuis trois ans, la Cave de Labastide, acteur majeur de l’oenotourisme dans le Tarn, organise des journées événementielles qui ont permis de doubler la fréquentation du site sur les deux mois d’été. Et aussi de la faire passer de 7.000 à 10.000 passages sur l’année. Forts de ces résultats, nous souhaitions aller plus loin avec ce parcours* très élaboré sur la vigne et le vin, au fil d’une saison", explique Arnaud Elgoyhen, responsable de l’oenotourisme à la Cave de Labastide de Lévis.

Créée en 1949, la Cave de Labastide est la plus ancienne cave du Tarn et le plus gros producteur d’AOC, soit 20% du vignoble gaillacois. Cette coopérative recueille les raisins issus du terroir, sur environ 1.000 hectares. 70.000 hectolitres sont ici vinifiés et commercialisés sous la marque Labastide, pour un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros. Constituée d'une quinzaine d’administrateurs, élus par l’assemblée générale, l’équipe dirigeante est renouvelable par tiers tous les trois ans.

Nouveau président de la Cave depuis février 2015, viticulteur à Rouffiac, Alain Fonvieille précise : "Cette animation originale va nous permettre de développer la vente aux particuliers, mais également de renforcer la notoriété de Labastide et de nos vins, issus d’une centaine de viticulteurs du vignoble gaillacois".

Ce parcours d’exception a nécessité un investissement de 885.000€, comprenant la réfection de la boutique située à l'entrée Est de Gaillac, route d'Albi, la désormais fameuse Halle aux terroirs.

* Le parcours de légende, guidé par un sommelier conseil, est proposé à 5€, deux fois par jour (10h30 et 15h), du lundi au samedi. Il comprend une dégustation au caveau. Il est également possible d’effectuer des visites libres pour 2€.

 

Source : Toul'éco Tarn - Lire l'article en ligne ici

Illustration ci-dessus : Michel Darles, le directeur de la Cave de Labastide, au coeur du site.

Illustration ci-dessous : au micro, Alain Fonvieille, président de la Cave de Labastide de Lévis, entouré de Thierry Gentilhomme, préfet du Tarn, et d’élus, lors de l’inauguration

Malié, une saga familiale
lundi 4 mai 2015
Entreprises Agglo Gaillac | Graulhet

"Mes parents avaient l’habitude de m’emmener dans l’entreprise familiale lorsque j’étais enfant. J’ai toujours baigné dedans. En grandissant, j’ai pourtant eu envie de devenir esthéticienne", raconte Léa Tréguilly. Cette jeune femme de 22 ans, petite-fille de Louis Malié, reprend aujourd'hui la société du Jardinou, créée par son grand-père (encore une innovation !). La saga Malié perdure sur Graulhet. Bonne chance à Léa !

Lire la suite



"J’ai suivi des études d’esthétique, puis ai travaillé 2 ans dans un salon. Les week-ends, j’accompagnais souvent mon grand-père et ses Jardinous sur les expos. Peu à peu, rester enfermée dans un salon a commencé à me peser et l’idée de rejoindre la société familiale a germé", confie Léa.

Depuis quelques mois, son grand-père, qui vient d’avoir 75 ans, cherchait à passer la main. Elle décide donc de se positionner pour cette reprise. "Elle est passée par l’atelier pour apprendre à fabriquer les jardinous et bien connaître le produi"», complète Myriam Malié, sa mère et gérante des Maisons Malié. La saga familiale se poursuit donc.

Adapter le Jardinou

JardinouLa SARL Malié Innovation a été créée il y a 4 ans pour commercialiser les Jardinous inventés par Louis Malié. Deux salariés ont été embauchés. En 2014, 422 jardins, tous modèles confondus, ont été vendus. La clientèle est constituée à 80% de maisons de retraite, IME (institut médico-éducatif), écoles, mairies et hôpitaux de toute la France.

"Il y a eu une demande pour adapter notre produit aux personnes à mobilité réduite. Un premier modèle circulaire a été conçu il y a 2 ans pour permettre aux personnes en fauteuil de jardiner, un deuxième modèle en fer tressé plus décoratif a ensuite été décliné".

Les jardins en rondins évoluent eux aussi, l’entreprise utilise du bois d’origine française et des réflexions sont en cours pour améliorer le modèle agrémenté de balancelles pour l’adapter aux fauteuils roulants. Autre bonne nouvelle, "depuis la fin de l’année 2014, l’activité construction repart, ça aura des retombées bénéfiques sur Malié Innovation car on capte beaucoup de clients à travers la vente de nos maisons", conclut Myriam Malié.

Louis Malié et Graulhet

Louis Malié travaille depuis près de 60 ans à Graulhet dans le secteur du bâtiment. D’abord manœuvre, puis artisan-maçon, il fonde une société de vente de matériaux.

Durant une vingtaine d’années, il diversifie son activité. Il imagine une variante plus solide du mobil’home suite à un incendie en 1982, fabrique des abribus monobloc, puis étend son concept pour créer les maisons transportables quelques années plus tard.

Toujours à l’affût d’une invention, il obtient une Médaille d’or au concours Lépine 2009 pour son Jardinou, imaginé pour lui éviter d’avoir mal au dos en cultivant.

 

Source : Le Journal d'Ici - Lire l'article en ligne ici

Illustration ci-dessus : Louis Malié à côté de son Jardinou.

Illustration ci-dessous : Louis Malié, aux côtés de sa petite-fille Léa et de sa fille Myriam.

L'imprimerie graulhétoise Escourbiac réalise le livre de Jean-Paul Gauthier
dimanche 3 mai 2015
Entreprises Agglo Gaillac | Graulhet

C'est encore un très beau livre que vient de sortir l'imprimerie Escourbiac de ses ateliers de Graulhet. Dans le cadre de l'exposition au Grand Palais, du 1er avril au 3 août 2015, Jean-Paul Gaultier a voulu un livre qui retrace sa carrière de couturier hors-norme.

Lire la suite



Ce livre, produit dans les ateliers graulhétois de l'imprimerie Escourbiac, aborde, par les clichés de photographes de mode célèbres, les périodes et thèmes de la vie et de l'œuvre de Jean-Paul Gauthier, comme l'Odyssée, Métropolis, les Punks ou les Muses.

Les égéries y sont légion. Tout en tournant les 288 pages enrichies de 400 illustrations en couleur ou en noir et blanc, des focus sur les broderies, les accessoires, les dentelles, les chapeaux, les imprimés, les plumes, les peaux, les costumes de scènes mettent aussi en lumière le savoir-faire des métiers de la couture.

Cette commande spéciale, qui a déjà fait l'objet d'un tirage à 5.000 exemplaires, doit déjà retirer tellement l'exposition et le livre sont un succès. "Nous avons été retenus en tant qu'imprimeur de ce livre grâce au nouvel équipement d'imprimerie UV dont nous nous sommes dotés en septembre 2014", se félicite Philippe Escourbiac, qui n'est pas à son coup d'essai dans le domaine de l'édition de mode. Depuis quatre ans, il imprime par exemple le catalogue du musée de la Mode albigeois.

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessous : Philippe Escourbiac et les modèles connus ou moins connus du créateur Jean-Paul Gauthier.

Le Businova fait ses premiers pas en réel à Gaillac, en Tarn & Dadou
samedi 2 mai 2015
Evènement

Électrique, pendulaire et gratuit : Businova est le seul bus habilité, depuis le 27 avril 2015, à accéder au centre-ville de Gaillac. La municipalité attend de ce bus innovant une fréquentation accrue du transport en commun. A noter pour le plaisir que l'arrivée du Businova électrique et gratuit à Gaillac est une première en France !

Lire la suite



Businova avait été présenté en février 2015 aux Gaillacois. Le bus électrique blanc de la Safra est entré en service le lundi 27 avril 2015, sur la transversale "Les Sept-Fontaines-Piquerouge", en pendulaire gratuit (vingt minutes de trajet sont prévues entre les deux extrémités), avec dix arrêts.

"Ils sont matérialisés, mais il nous reste à construire des abribus car nous en profitons pour les rendre tous accessibles aux handicapés avec une aide du conseil régional et, pour l'aménagement de la gare routière à la Clavelle, celle du conseil général", indique Patrice Gausserand, le maire de Gaillac.

Gare routière

Désormais, les 100 bus à gasoil qui transitaient par le centre-ville devront le contourner. Seul Businova y aura accès, ce qui fait dire aux élus que Businova "aère la ville".

Quant à la gare routière, où 1.000 élèves seront pris en charge chaque jour, elle donnera matière à une série d'aménagements de sécurité et de confort (abribus, toilettes publiques). "Thierry Carcenac a admis qu'il fallait les effectuer dans des délais assez courts. Nous avons obtenu son accord, comme pour réaliser l'enrobé de la rue Aristide-Briand", ajoute le maire.

Première nationale

L'arrivée du Businova électrique et gratuit est une première en France. Elle devrait accentuer la montée en fréquentation des navettes, qui est passée de 7.900 voyages en décembre 2014 (début de la gratuité) à 17.000 voyages par mois, selon les chiffres de la société gestionnaire de ce réseau de transport.

Après l'affichette de "Z comme zéro euro", où un gamin vantait le bus gratuit, la ville a conçu son petit frère, un poupard superman qui vante la navette et la transversale. 

Le Businova à Gaillac

Le Businova, produit star de la société albigeoise la Safra, le "bus écologique" est sur la route pour de vrai, et c'est à Gaillac, en Tarn & Dadou, que ce bijou technologique fait actuellement ses armes. Pour Guillaume Pirat, ingénieur avant-vente chez Safra, "cela est important pour nous d'être ancré dans le terreau local, il y a une vraie coopération entre la mairie de Gaillac, le gestionnaire du réseau et la Safra".

Le bus ne réalise pas tous les trajets, il est encore en période de test. Place de la libération quelques curieux, ou de simples usagers prennent ce véhicule atypique pour la première fois. Camille, jeune Gaillacoise semble ravie : "c'est un trajet qui est pratique pour moi, en plus il est peu bruyant et je trouve ça bien qu'on ait un bus à la fois écologique et économique".

Afin de rassurer la conductrice, Cédric Bras, technicien du bureau d'études chez Safra, et Stéphanie Averseng, pour le gestionnaire du réseau de transport, sont présents à l'intérieur du bus. Pour le technicien : "il faut un temps d'adaptation pour les conducteurs, c'est comme sur une voiture quand on passe d'un moteur classique à un moteur électrique, la conduite est vraiment très différente". En effet, plus le trajet avance et moins les à-coups se font ressentir.

L'intérieur est lumineux, le design travaillé. Par rapport à un véhicule classique, le Businova, qui roule majoritairement grâce à l'énergie électrique et hydraulique, consomme trois fois moins de carburant. Sur les petits trajets comme à Gaillac, il n'effectue quasiment aucun rejet de CO2. Ces deux qualités représentent sa force de vente. S'il est plus cher au coût d'achat, environ 400.000€ contre 250.000€ en moyenne, le coût d'exploitation est avantageux sur la durée. Le Businova est ainsi rentabilisé au bout de 7 ans, ce qui correspond à la moitié de sa durée de vie. 

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire la couverture presse en ligne en cliquant ici et .

Illustration ci-dessous : le Businova en marche à Gaillac, au grand plaisir de ses usagers.

Les entreprises du Tarn (et de Tarn & Dadou) à l'honneur !
mardi 28 avr. 2015
Entreprises Agglo Gaillac | Graulhet

Michel Bossi, Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Tarn, a reçu dans les locaux de la CCI en avril 2015 toutes les entreprises tarnaises qui ont reçu un prix ou gagné un concours en 2014 et en ce début d'année 2015, pour féliciter à son tour les dirigeants et leur remettre un trophée. Les entreprises Tarn & Dadou étaient bien représentées lors de cette cérémonie. Un grand bravo à tous les entrepreneurs locaux !

Lire la suite



"En cette période d'instabilité et de pessimisme ambiants, nous devons insuffler de l'optimisme. Et le talent en est une source", déclarait Michel Bossi dans son discours.

Les entreprises réunies par le Président de la CCI du Tarn ont toutes reçu une distinction d'institutions publiques ou privées au cours de l'année 2014 et début 2015 : elles prouvent le dynamisme économique du Département du Tarn et en sont le principal vecteur.

De nombreuses entreprises distinguées à différents titres

Parmi les entreprises récompensées en 2014 et en ce début d'année 2015 au niveau du Tarn :

- Hélène Marchand, dirigeante de la société Martin Hiemstra, fabricant français de poêles de masse à bois, a reçu le prix "bois Énergie d'Argent" lors du concours Innovation du salon européen de Bois Énergie.

- Philippe Huau, Jean-François Mallein et Fabienne Dutertre des Ruchers de Cocagne ont reçu le prix Handi-Entreprise-citoyenne 2014.

- Serge Bodoira et Vincent Lemaire, de la SAFRA, ont tous deux reçu le Trophée de l'Innovation (catégorie Énergie/Environnement) attribué par le Ministère du Développement durable pour le Businova, véhicule de transport doté d'une motorisation électrique multi-hybride unique, qui circule notamment à Gaillac.

- Erwan Trotoux de SAPOVAL à Albi, ingénieur issu de l'EMAC, propose des services et produits innovants pour la gestion des déchets graisseux ; il a été récompensé au concours Talents de la création d'entreprise – BGE.

- Bruno Bouteille, SIREA INDUSTRIE, qui apporte une réponse énergétique pour l'habitat ou l'industrie, a reçu un prix Innovation et International au Concours Inno-Ovations – Agence Régionale Développement Économique en Midi-Pyrénées.

Les entreprises Tarn & Dadou à l'honneur

Christel Anglade Moncere et Léa BruyèrePhilippe et Alain Escourbiac, imprimerie Escourbiac à Graulhet, raflent régulièrement la mise aux Cadrats d'or (trophée qui récompense chaque année la qualité et l’excellence technique du travail d'imprimerie).

Christel Anglade-Moncéré, dirigeante de "mapetitemercerie.com" à Gaillac, a reçu le prix de la création d'entreprise dans le cadre des Trophées de "l'entrepreneuriat au féminin" décerné par la CGPME.

Olivier Carré (Méthode Carré à Gaillac), optimiseur économique, technologique et réglementaire en biogaz et photovoltaïque, a reçu le prix Jeune entrepreneur du quotidien en ligne La Tribune.

Jean-Philippe Delmas, des Meubles Delmas, s'est vu décerner un prix d'Excellence pour la mise en scène de son stand lors de la Foire Internationale de Marseille.

Pascal Augery, dirigeant de Carré Royal (maroquinier haut de gamme à Graulhet), a reçu le trophée Export-Primo-exportateur 2014. 

Enfin, Léa Bruyère, de la Maison Bruyère, biscuiterie artisanale, s'est vu décerner le prix de la reprise d'entreprise dans le cadre des Trophées de "l'entrepreneuriat au féminin" CGPME.

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici.

En vignette en haut : l'équipe de Méthode Carré (Gaillac).

Illustration ci-dessus :  A gauche, Christel Anglade-Moncere (mapetitemercerie.com / Gaillac) ; à droite, Léa Bruyère (Maison Bruyère / Lagrave).  

Illustration ci-dessous : des entrepreneurs qui portent haut les couleurs du Tarn et qui ont tous reçu des distinctions en 2014 et début 2015 d'organisations publiques et privées.

Lancement officiel du Plan d'Actions et d'Animation Economiques 2015 // 2017 de Tarn & Dadou
lundi 27 avr. 2015
Accompagnement des entreprises

Entreprises de Tarn & Dadou, à vos agendas !

En conclusion d'une démarche initiée mi-2013 en concertation avec les entreprises du territoire et ses principaux partenaires, la Communauté de communes Tarn & Dadou est heureuse de vous convier à la présentation et au lancement officiel de son Plan d'Actions et d'Animation Economiques 2015 // 2017, qui se structure sur une période de 3 ans autour de 3 axes forts et de 20 actions concrètes. 

Cette rencontre se tiendra le mardi 28 avril 2015 de 18h30 à 20h dans les locaux de Tarn & Dadou ; elle sera suivie de la signature officielle du Plan d'actions par Tarn & Dadou et ses partenaires, et d'un buffet dinatoire.

Lire la suite



Le Plan d'Actions et d'Animation Economiques 2015 // 2017 de Tarn & Dadou se veut au service du développement conjoint des entreprises et du territoire Tarn & Dadou.

Il a été co-élaboré avec les acteurs économiques locaux (entreprises et partenaires), et structuré autour d'actions concrètes et réalisables sur l'échéance fixée 2015 - 2017.

Entreprises de Tarn & Dadou, vous êtes les premières concernées par ce Plan d'Actions et d'Animation Economiques ; venez échanger avec nous le mardi 28 avril 2015 à partir de 18h30 dans les locaux de Tarn & Dadou lors de la présentation et du lancement officiel du Plan d'actions. 

Vous trouverez ci-dessous le courrier d'invitation aux entreprises du territoire, ainsi que le lien vers le bulletin de participation.

Courrier invitation entreprises Tarn & Dadou

Vous souhaitez vous joindre à nous pour cette rencontre ? Cliquez ici pour accéder au bulletin de réponse en ligne

 

En téléchargement ci-dessous : la version synthétique du Plan d'Actions et d'Animation Economiques 2015 // 2017 de Tarn & Dadou.