Actualités

Transmission et reprise d'entreprises : des dispositifs pour réussir
samedi 8 déc. 2018
Accompagnement des entreprises

La huitième édition du Forum de la transmission - reprise d'entreprises, organisée par la Chambre de Commerce et d'Industrie du Tarn, la Chambre de Métiers et de l'Artisanat du Tarn et l'Agence AD'OCC, en partenariat avec la Communauté d'Agglomération Gaillac - Graulhet dans le cadre du mois régional "Entreprenez en Occitanie", s'inscrivait dans les 150 rendez-vous en Occitanie, du 7 novembre au 7 décembre 2018.

Lire la suite



Le maître mot de cette demi-journée était "le retour d'expérience".

Ce regard croisé du cédant et des repreneurs a mis en relief les difficultés, mais aussi les réussites de chacun. Comme le souligne Mme Agnès Valentin, cédante de Flip Design et spécialisée dans la fabrication de plans de travail en bois sur mesure, une bonne préparation et un accompagnement à toutes les étapes sont les facteurs clés du succès. Et Benoît Tollot, son repreneur, de souligner l'importance d'une bonne entente dès le départ entre cédant et repreneur.

Mais pour le repreneur, comment choisir sa cible ?

Recette miracle ?

"Existe-t-il une recette miracle pour réussir à passer le cap ?", demande un repreneur de la salle. M. Portal, repreneur de BPG-Calipage, entreprise qui commercialise des fournitures de bureau à Graulhet, répond : "s'entourer d'une équipe complète de professionnels est la bonne approche !".

Les experts à la tribune – avocat, notaire, expert-comptable et banquier – s'expriment de façon unanime : "s'isoler, c'est risquer d'échouer ou de perdre du temps".

Car pour réussir le montage d'une opération de transmission, il faut compter entre 12 et 18 mois, selon les témoins.

De nombreux dispositifs existent pour faciliter la reprise, comme les prêts d'honneur complémentaires du Réseau Entreprendre Tarn et d'Initiative Tarn qui ont soutenu le projet de Flip Design. Il y a également de nouveaux dispositifs proposés par la Région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée qui peuvent financer la reprise et la transmission d'entreprises.

Dans le Tarn, plus de 3.500 entreprises seront à transmettre dans les années à venir.

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessous : les intervenants ont été largement sollicités lors des débats. "S'entourer de professionnels" a été le leitmotiv du Forum sur la reprise - transmission d'entreprises.

Une activité complémentaire s'installe dans le magasin bio gaillacois "La vie, le plus naturellement"
mardi 4 déc. 2018
Du nouveau à Gaillac

Fabienne Raffermi, Naturopathe, vient de s'installer dans l’enceinte du magasin bio gaillacois "La vie, le plus naturellement", situé 16 rue Joseph Rigal. Une complémentarité évidente, mais qu'il fallait oser !

Lire la suite



La Naturopathie vue par Fabienne, un esprit nomade aux pieds sur terre

La Naturopathie est une méthode préventive de santé adaptée à tous qui permet de soulager les maux du quotidien.

Fabienne définit cette méthode de soin comme un cheminement vers son mieux-être. Par sa vision holistique et progressive, elle respecte le rythme de chacun. La Naturopathie œuvre à l’équilibre de l’organisme grâce, entre autres, à un travail sur l’hygiène de vie, couplé à de nombreuses techniques naturelles telles que la phytothérapie et l’aromathérapie, la réflexologie plantaire, les Fleurs de Bach, les massages, etc.

Fabienne a vécu plusieurs années à l’ile de La Réunion et y a compris, expérimenté et vécu les bienfaits de vivre en communion avec la terre et l’épanouissement qu’elle peut procurer. Forte de cette prise de conscience, elle a choisi de se former à la naturopathie pour partager et transmettre cette philosophie avec le plus grand nombre, avec l’envie d’accompagner l’autre dans sa quête d’équilibre.

Depuis décembre 2017, elle est certifiée par une Ecole affiliée à la FENA (Fédération Française des Ecoles de Naturopathie) et agréée de l’OMNES (Organisation de la Médecine Naturelle et de l’Education à la Santé).

Un accompagnement vers le mieux-être près de chez vous

Fabienne propose aujourd’hui des consultations de Naturopathie sur Albi, Gaillac, Toulouse et leurs alentours et utilise également certaines techniques manuelles tels que la réflexologie plantaire, les massages, ou la méthode Total Reset, qui traite les allergies et intolérances.

Elle anime également des ateliers, des activités de marche et des séjours dans la nature afin de promouvoir et de partager les bienfaits d’une activité physique en se connectant à la Terre.

Actu spécial Noël

Si vous avez envie de vous offrir ou d’offrir à vos proches de la douceur ou de l’originalité en cette fin d’année, Fabienne propose des tarifs spécial Noël.

* Bilan alimentaire – Forfait 1ère consultation + 3 suivis : 105 euros – Tarif Noël : 89 euros.

* Massage bien-être (1h): 60 euros – Tarif Noël : 47 euros.

* Soin détente réflexologie plantaire (45 min) : 45 euros – Tarif Noël : 37 euros.

* Atelier pratique "je crée mon parfum avec des huiles essentielles" : 60 euros – Tarif Noël : 54 euros.

Réservation : par téléphone ou email

Pratique et contact

Fabienne Raffermi consulte uniquement sur RDV.

Téléphone : 07.82.72.18.48 / Mail : bonjour@fabienne-naturopathe.fr / Site Web : fabienne-naturopathe.fr.

 

Source : Fabienne Raffermi.

Illustration ci-dessous : Fabienne (à gauche), à côté de la gérante du magasin "La vie, le plus naturellement" : une complémentarité qui va bien.

Pôle Emploi et Cap emploi mettent en lien handicapés et entreprises sur le bassin graulhétois
lundi 3 déc. 2018
Accompagnement des entreprises

A l'occasion de la 22e Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées, du 19 au 25 novembre 2018, l'Agefiph a organisé de nombreux événements dédiés à l'emploi des personnes en situation de handicap. C'est dans ce cadre que Cap Emploi – association pour l'insertion professionnelle des travailleurs handicapés – et Pôle Emploi Graulhet ont organisé une rencontre avec six employeurs du bassin graulhétois.

Lire la suite



"Des chefs d'entreprise, sensibilisés au handicap et qui peuvent accueillir au sein de leur effectif des personnes en situation de handicap ont reçu au cours d'entretiens une quarantaine de demandeurs d'emplois", explique Cathy Cabrit, directrice de l'agence Pôle emploi de Graulhet.

Il s'agissait des établissements locaux Leclerc Graulhet, du Foyer Léo Lagrange, de l'association Ménage service Graulhet, de l'entreprise Shoot Hunting Outdoor de Briatexte, et COM EA de Lavaur. L'entreprise Evasion Friperie, absente sur cette matinée, avait confié le repérage de candidats à une conseillère entreprise de Pôle Emploi ; ce sont trois profils qui seront présentés à l'entreprise.

"Ces entreprises proposaient différents postes liés à la vente, l'administratif, l'entretien de locaux, l'aide à la personne, la manutention légère ou encore la production sur chaîne de fabrication. Déjà des contacts ont été établis et des contrats sont en cours de négociation. Un bel exemple de collaboration entre Cap Emploi, Pôle emploi et nos partenaires que sont les entreprises et qui nous ont fait confiance encore une fois pour les aider dans leur recrutement".

Les actions lancées en septembre 2018 par Pôle Emploi intitulées "#VersUnMétier" se poursuivront toute l'année 2019. L'agence de Graulhet, comme toutes les agences Pôle Emploi, avec différents partenariats, proposera chaque semaine une action en lien avec des recrutements sur des métiers en tension, mais également de l'information sur ces métiers et sur les formations permettant d'acquérir les compétences nécessaires pour pouvoir postuler.

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessous : Gwenaëlle Garcia (Leclerc) Marlène Despeyroux (Foyer Léo Lagrange), Emmanuelle Ourliac (Ménage service), Patrick Maricaille, (Shoot Hunting Outdoor), Frédérique Despiau, Lorédane Levecque et Caroline Temple (conseillères et psychologue du travail Pôle Emploi), Martin Maynadier (conseiller Cap Emploi).

Un Festival des Lanternes sous le signe du dragon impérial
jeudi 29 nov. 2018
Evènement

Ouvert au public dès samedi 1er décembre 2018 et tous les jours jusqu'au 6 février 2019, le 2e Festival des Lanternes présente 40 tableaux illuminés sur la Chine antique sur les 4 hectares du Parc Foucaud de Gaillac.

Lire la suite



Vendredi 30 novembre 2018 à 18h, quelques 400 personnalités, chinoises et françaises, auront le privilège d'assister à la cérémonie d'ouverture du 2ème Festival des Lanternes / Féeries de Chine dans le parc Foucaut de Gaillac. Et dès le lendemain, tous les jours de 18h à 23h jusqu'au 6 février 2019, le public va pouvoir découvrir cette "Féeries de Chine" illuminée par 60.000 ampoules à LED.

Passé le paifang, arche symbole de la splendeur de la civilisation chinoise au temps des Han, le visiteur est plongé dans la vie quotidienne sous la dynastie Tang, entre l'an 600 et l'an 900 de notre ère. L'empire chinois connaît une période d'unité et de prospérité exceptionnelles. Les échanges, le long de la route de la soie, autant que le rayonnement culturel de l'empire, sont alors à leur apogée.

Première surprise pour qui soupçonnerait les éclairages de masquer des armatures de ferrailles approximatives, la visite de jour révèle des personnages et des bâtiments aux détails soignés. Témoins les 75 m de long et 18 mètres de haut du temple impérial, pièce maîtresse de l'installation qui a demandé 2 mois et demi de travail à 130 designeurs et ouvriers. Couple impérial, danseuses et musiciens, tous les personnages ont un visage original et expressif peint à la main. Tout comme les tissus soyeux qui habillent personnages, animaux, fleurs, de couleurs vives en savants dégradés.

Deux dragons et une perle

Lanternes archeSi les paons, les pandas et certaines fleurs, vu leur succès l'an dernier, ont gagné le droit de revenir, tout le reste des tableaux a été repensé et recrée sur le thème de la route de la soie. Avec, en bonne place, des pivoines géantes, fleur nationale en Chine symbole de bons augures. Ici trois majestueux éléphants fabriqués en bols et assiettes assemblés selon la technique des ligatures traditionnelles qui permettaient de transporter au long cours des porcelaines fines à dos d'éléphant. Ce n'est plus un mais deux dragons de 10 m de long qui se font face pour convoiter une perle géante. Nul doute qu'en passant sous ces gigantesques symboles du pouvoir impérial, le visiteur aura quelques frissons.

L'expérience passée a conduit la ville de Gaillac à repenser la circulation, dans le parc comme à l'extérieur, pour permettre à tous de profiter sans piétiner des 40 tableaux, fontaines musicales et autres spectacles des artistes du Sichuan. Avec de la lumière plein les yeux.

250.000 visiteurs

Né d'une collaboration culturelle entre les villes jumelées de Gaillac et Zigong dans la province chinoise du Sichuan, le Festival des Lanternes a accueilli l'an dernier près de 250.000 visiteurs.

Aspects pratiques

Tarifs.

  • Adulte : 20 €, billets datés : 16€.
  • Résidents de l'agglomération Gaillac-Graulhet : 13€.
  • 11 – 18 ans et tarif réduit : 15€, billets datés : 13 €.
  • Gratuit jusqu'à 11 ans.

Billetterie : à l'Espace culture, Place Hautpoul, Gaillac.

Parkings et navettes gratuites tous les soirs, toutes les 10 minutes. Accès réservé aux personnes à mobilité réduite.

Restauration sur place avec 4 food trucks (cuisine chinoise à emporter).

Village d'artisans du Sichuan, démonstration et vente.

Festival des Lanternes "Féeries de Chine" du 1er décembre 2018 au 6 février 2019, tous les jours de 18 heures à 23 heures.

Programme complet sur le site du Festival.

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessus : la "porte d'entrée du Festival des Lanternes.

Illustration ci-dessous : rêve de Chine sous l'œil impérial d'un dragon de 10 m.

A Graulhet, Eureka a l’innovation dans la peau
mardi 27 nov. 2018
Entreprises Agglo Gaillac | Graulhet

Dans cette rubrique "Zoom sur...", nous vous proposons de retrouver régulièrement des focus sur "Ces entreprises qui font Gaillac | Graulhet Agglo". Cette rubrique vise à valoriser les compétences et savoir-faire des entreprises locales. Aujourd'hui, la société Euréka, implantée à Graulhet, spécialiste du travail du cuir.

Lire la suite



La société, installée à Graulhet, a inauguré courant septembre 2018 un nouvel atelier. Il devrait permettre à la PME familiale de gagner de nouvelles parts de marché dans le secteur du luxe.

Installée depuis 2010 à Graulhet dans un bâtiment de 2.200 m², la société Eureka n’en finit pas d’innover et d’inventer de nouveaux procédés. Spécialisée dans l’affinage et l’embellissement de peaux et de cuirs, de vache, agneau et chèvre essentiellement, l’entreprise dirigée par Miguel et Fatima Valentin vient d’inaugurer un nouvel atelier de 80 m².

La présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, et le président du Département du Tarn, Christophe Ramond, ont ainsi pu contempler les deux machines flambant neuves achetées au printemps en Italie. Le coût de l’investissement global est estimé à 375.000 euros dont 160.000 euros pour le matériel. "Elles vont nous permettre de faire de la découpe, de la perforation, nous allons pouvoir proposer à nos clients des motifs apposés directement sur le cuir", explique Fatima Valentin, en charge de la R&D au sein de l’entreprise familiale.

Innover et suivre les modes

Alors que 75% de son activité est en lien avec des mégisseries, Eureka souhaite désormais se tourner vers les maisons de luxe, notamment en France, mais aussi en Allemagne, en Italie ou en Espagne.

"Autant de marchés auxquels nous ne pouvions prétendre avant l’arrivée des nouvelles machines", avance encore Fatima Valentin. Avec sa casquette de responsable de R&D, elle a lancé en 2014 le cuir effet denim ou stretch afin de diversifier l’activité de la maison. "Il faut toujours se remettre en cause, innover et suivre les modes".

Lancée à Graulhet en 1994 "dans un local de 400 m²" quand Miguel Valentin, professionnel de la mégisserie, s’est installé à son compte, l’activité d’Eureka a vite atteint un rythme de croisière important. Si la direction de l’entreprise refuse de communiquer le chiffre d’affaires de la société, elle reconnaît que son surcroît d’activité l’a amené à déménager dans un local plus grand en 2010.

Aujourd’hui Eureka emploie quatorze salariés, dont deux sur les nouvelles machines dédiées à la perforation, et a été certifiée ISO 9001 version 2015.

 

Source : Touléco Tarn - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessous : Eureka a inauguré ses nouvelles machines sous les yeux de Christophe Ramond, président du Conseil départemental du Tarn, et de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

Label Eco-Défis : 17 entreprises récompensées pour leur engagement
samedi 24 nov. 2018
Evènement

La Communauté d’Agglomération Gaillac | Graulhet et la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Tarn dévoilent les entreprises nouvellement labellisées Eco-Défis sur le territoire.

Lire la suite



15 artisans et commerçants exerçant dans une large palette d'activités vont obtenir le label Eco-défis le 29 novembre 2018.

Celui-ci récompense la mission qu'ils viennent d'accomplir : réaliser au moins trois défis en faveur du développement durable. À leurs côtés, deux entreprises déjà engagées il y a un an ont continué leur progression et seront à nouveau distinguées.

Ces défis sont des actions concrètes allant de l’installation de fours utilisant des énergies renouvelables à la mise en place de consignes sur les emballages clients, en passant par la promotion de la réparation et du réemploi...

Le label Eco-Défis sera remis aux entreprises lauréates, le jeudi 29 novembre 2018 à 19h30, au siège de la communauté d’agglomération à Técou.

Les nouvelles entreprises labellisées

Gaillac

  • Nadine Coiffure - Nadine CALMET - Salon de coiffure
  • Sauve Ton Smartphone - Florent CASSE - Réparation de téléphones
  • Pizzeria Le Saint Pierre - Amanda PATCHETT - Restaurant
  • Boulangerie pâtisserie chocolaterie Favaro - Jean-Pierre FAVARO - Boulangerie chocolaterie

Salvagnac

  • Fleurette - Christelle BORCA - Fleuriste
  • Le Fournil Salvagnacois - Benoit VIGUIER - Boulangerie pâtisserie

Montans

  • Les Mirliflores - Gwenaëlle CARRERE et Elisa FAGET - Biscuiterie

Lisle Sur Tarn

  • Proxymité PC - Rémi DAFFOS - Réparation informatique
  • L’atelier de Caty - Caty GERY - fleuriste
  • La Cartablière - Sophie LEMOALLE - Maroquinerie

Graulhet

  • Ecoquille - François DESOMBRE - Fabrication de maisons en kit

La Sauzière Saint Jean

  • La Malterie du vieux silo - Laurent COURSIERES - Malterie artisanale

Cahuzac / Vère

  • Côte à côte - François DELMAS - Boucherie charcuterie traiteur

Puycelsi

  • Oppidum - Christophe FARGIER - Savonnerie artisanale

Rabastens

  • La dilettante - Marie VAUTHIER - Salon de thé librairie

Les artisans renouvelés

  • Mistral d’Autan - Sandra CHARRIER - Matelasserie sellerie (Lisle Sur Tarn)
  • Une Bulle d’Hair - Marie Louise RIBES - Salon de coiffure (Brens)

Le territoire de la Communauté d’agglomération Gaillac | Graulhet compte 37 entreprises qui se sont engagées à mettre en place des actions en faveur du développement durable ; elles ont toutes obtenu le Label Eco-défis des artisans et des commerçants.

Contacts Eco-défis

* Chambre de Métiers et de l'Artisanat : Laurence BOUSQUET / Laurence.bousquet@cm-tarn.fr / 05 63 48 42 01.

* Communauté d’agglomération Gaillac |Graulhet : Amélie GALAND / sensibilisation.environnement@ted.fr / 05 63 83 09 10.

Un bilan très positif pour l'opréation "Graulhet, Le cuir dans la peau"
vendredi 23 nov. 2018
Attractivité du territoire

A l'occasion de l'opération "Graulhet, Le cuir dans la peau", la Maison des métiers du cuir et des entreprises de la filière cuir du bassin graulhétois ont ouvert leurs portes au grand public durant deux jours, les 24 et 25 octobre 2018. Cette deuxième édition de l'évènement, organisé par l'Office de tourisme Bastides et Vignoble du Gaillacois, a accueilli 1.100 visiteurs, dont 95% se sont déclarés satisfaits à l'issue de leurs visites.

Lire la suite



L'opération "Graulhet, Le cuir dans la peau" permet de faire tomber plusieurs préjugés.

D'abord sur le dynamisme de toute une filière territoriale, qui a pu largement être constaté durant les deux jours de l'opération, les 24 et 25 octobre 2018. Ensuite au niveau des innovations de ce secteur économique. À l'heure des bilans des portes ouvertes, on constate encore que 70% des visiteurs étaient… des visiteuses.

Leur origine est aussi révélatrice, avec 17% de Graulhétois, 27% de visiteurs venus d'un rayon de 20 kilomètres et 22% du reste du Tarn. Parmi les plus d'un millier de visiteurs, 13% ont fait le déplacement depuis la Haute-Garonne, 14% résident hors Occitanie, témoignant ainsi d'un intérêt pour le secteur allant bien au-delà des frontières du local.

Quant aux raisons de leur venue, 38% déclarent qu'elle vient de l'envie de visiter les entreprises, à parts égales avec l'envie de découvrir les savoir-faire. On notera aussi qu'un peu plus de 70 personnes ont déclaré venir pour des raisons professionnelles.

Le podium de ce qui a été le plus apprécié est le suivant : la découverte des matières et métiers de la filière, la passion transmise par le personnel et le guide, enfin la qualité des visites et de l'accueil.

D'ores et déjà, une troisième édition est envisagée pour 2019 et l'enquête menée permet de dégager plusieurs axes pour améliorer l'expérience des futurs visiteurs, de l'amélioration de la signalétique et du système de réservation à l'appel à plus de personnels en passant par une programmation avec des étapes plus longues en raison de l'intérêt et de la soif de connaissances des visiteurs.

Avec 95% de visiteurs satisfaits, il semble difficile de faire mieux. C'est pourtant le défi que s'apprête à relever l'Office de tourisme Bastides et Vignoble du Gaillac, organisateur de cet événement pour le compte de Gaillac | Graulhet Agglomération.

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessous : l'opération a été une occasion unique pour tout découvrir l'ensemble de la filière cuir de Graulhet.

8ème Forum de la Transmission Reprise d’Entreprise à Gaillac le 23 novembre 2018
vendredi 23 nov. 2018
Evènement

"Du cédant au repreneur, un parcours sans faute" : le 8° Forum de la Transmission Reprise d’Entreprises se tient le vendredi 23 novembre 2018 à la salle de spectacles de Gaillac. Il permet de se renseigner sur les bonnes pratiques et de rencontrer les différents acteurs pouvant accompagner la réussite d’une transmission ou d'une reprise d’entreprise.

Lire la suite



La 8ème édition du Forum de la Transmission Reprise d’Entreprise se déroule à la Salle de spectacle de Gaillac, le vendredi 23 novembre 2018 de 13h30 à 18h, pendant le mois de la création – reprise d’entreprise du Plan Entreprendre en Occitanie.

Ce Forum est organisé en partenariat par la Chambre de Métiers et de l'Artisanat du Tarn, la Chambre de Commerce et d'Industrie du Tarn, l'Agence Ad'Occ et Gaillac | Graulhet Agglomération.

2 temps forts structurent cette édition.

  1. Une table ronde à partir de témoignages de chefs d’entreprises cédants ou repreneurs. Le fil rouge de la table ronde sera le parcours de la transmission-reprise d’une entreprise, étape par étape, visualisée par une illustration power point. Une journaliste animera le débat et favorisera l’interaction avec le public (des experts et partenaires seront présents dans la salle et seront sollicités par la journaliste).
  2. Un temps de rencontre avec les experts et les partenaires de la transmission-reprise sera fait sur leur stand.

Au programme

13h30 - Ouverture du Forum et des stands.

14h30 - Table ronde autour de cédants, reprenuers et experts : "Du cédant au repreneur, un parcours sans faute". A partir de leurs expériences, cette table ronde sera l’occasion d’aborder les éléments-clés des opérations de transmission et de reprise : comment se préparer, prendre conseil, diagnostiquer et évaluer, monter son dossier de financement, quelles aides à la reprise d’entreprise…

16h - Temps de rencontre pour un premier niveau d’information personnalisée avec les intervenants partenaires et experts de l’entreprise présents sur le Forum : Chambre de Commerce et d'Industrie, Chambre de Métiers et de l'Artisanat, association des experts-comptables du Tarn, Banque de France, Centre de Documentation et d’Information de l’Assurance, Chambre régionale des Notaires, Fédération Bancaire Française, Ordre des avocats, plateformes de financement Initiative Tarn et Réseau Entreprendre Tarn, Sécurité Sociale des indépendants, CRA, Pôle Emploi, URSCOP, IES, Midi-Pyrénées Actives, Agence AD’OCC et Maison Commune Emploi Formation de l'Ouest du Tarn.

17h30 - Apéritif de clôture.

Renseignements et inscriptions

Une page Facebook dédiée a été créée pour cet événement.

Contacts

Anne Fayret - Chambre de Métiers et de l'Artisanat du Tarn (05 63 48 43 69 / a.fayret@cm-tarn.fr).

Régine Grimal - Chambre de Commerce et d'Industrie du Tarn (05 67 46 60 00 / transmission@tarn.cci.fr).

Inscription

Gratuite en suivant le lien ici.

La petit’ boutique des créateurs : ouverture d’une boutique école à Graulhet
mercredi 21 nov. 2018
Du nouveau à Graulhet

Gaillac | Graulhet Agglomération, au travers du contrat de ville de Graulhet, lance, avec "La petit’ boutique des créateurs", une expérimentation autour du concept de boutique école. Ce dispositif permet à des porteurs de projet de le tester en situation réelle, pendant deux mois, dans un local commercial situé au 10 rue Jean Jaurès à Graulhet.

Lire la suite



C'est une expérience unique en Occitanie qui vient de prendre vie à l'angle de la rue Jean-Jaurès et de la place Jean-Moulin à Graulhet. Cette boutique éphémère, ouverte jusqu'au 31 décembre 2018, va permettre d'accompagner six créatrices dans leur projet professionnel.

Les premières bénéficiaires de cette action sont six femmes ayant un projet de création d'activité commerciale autour de la création artisanale dans les domaines de la couture, des objets de décoration, des bijoux en argent, de la poterie ou encore des objets liés au bien-être. Sacs à main, objets de décoration en similicuir, articles d'ameublement, bijoux, articles de couture, poteries ou boîtes à mouchoirs recyclables… Celles qui vendent sont aussi celles qui ont fabriqué. 

Cette boutique éphémère, dénommée "La petit’ boutique des créateurs", leur permet de vendre leur production jusqu’à la fin de l’année 2018. Cette mise en situation professionnelle leur permet également de bénéficier de séances d’accompagnement, d'informations, de conseils collectifs et individuels sur la création d’entreprise (marketing / marchandising / gestion).

La mobilisation des acteurs de l’insertion autour de la boutique école

L'expérimentation, conduite par les services politique de la ville et économie de la Communauté d’agglomération Gaillac | Graulhet, a été rendue possible par le soutien financier de l’UD Direccte du Tarn.

La formation-action des participants est réalisée par l’ADEFPAT, et la coopérative d’activité Régate assure le portage social et financier des bénéficiaires. La CCI du Tarn, la Chambre de Métiers et de l'Artisanat et l’association Midi-Pyrénées Active sont également mobilisées pour répondre aux besoins spécifiques des porteurs de projet.

 

"Avec le volet collectif de l'accompagnement, elles ont pu préparer l'ouverture, travailler sur les gammes de produits, les quantités, les réassorts, l'organisation des horaires d'ouverture de la boutique. Il a aussi été question des techniques de vente, de la présentation des objets en vitrine ou de la relation aux clients", explique Pascal Bonnin, conseiller en formation développement à l'ADEFPAT.

Une partie de formation individualisée a aussi été assurée avec chacune en fonction de son projet. Il y a d'ailleurs autant de cas de figure que de projets, certaines étant à la recherche d'un complément de revenus, d'autres ayant pour objectif de s'établir à leur compte…

Des résultats attendus

"Le projet a commencé il y a plusieurs mois avec les bénéficiaires et se poursuivra en janvier 2019 pour examiner l'évolution des projets. Les créatrices pourront ensuite éventuellement basculer vers les dispositifs portés par l'Agglomération Gaillac | Graulhet, explique Marie-Laure Ricard-Goguery, chargée de mission Politique de la ville à l'agglomération, pour la commune de Graulhet.

"C'est le seul projet de ce type en Occitanie. Nous engrangeons de l'information pour peut-être proposer ce dispositif ailleurs dans le Tarn, en Aveyron, dans le Lot, le Tarn-et-Garonne ou la Lozère", confie Pascal Bonnin.

En fonction des résultats obtenus à l'issue de cette première, une nouvelle session pourrait voir le jour en 2019 à Graulhet.

Pour l'heure, la boutique école est ouverte, depuis le 20 novembre 2018, du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h30 à 19h.

Pour tout renseignement et dépôt de candidature, vous pouvez contacter le Service Politique de la Ville de Graulhet au 05 63 42 85 50.

 

Sources : Dans ton Tarn et la Dépêche du Midi - Lire les articles en ligne ici et .

Illustration ci-dessous : les six créatrices de la boutique école / éphémère.

A Gaillac, la ville cultive les signes d'un renouveau du centre-ville
mardi 20 nov. 2018
Attractivité du territoire

Francis Ruffel, adjoint plus spécialement chargé du commerce, jure croix de bois croix de fer que ce n'est pas un montage politique. La municipalité avait invité 42 commerçants, nouveaux installés depuis 2016, repreneurs ou ayant réaménagé leur magasin, à poser pour le photographe sur la place de la Libération.

Lire la suite



Une photo à double entrée : la valorisation d'un centre-ville qui retrouverait une dynamique perdue, et l'union sacrée des professionnels pour la stimuler. Sur les 42, 25 ont répondu.

"Nous voulions les réunir pour qu'on perçoive mieux le mouvement global qui s'opère. Même si ces installations ou reprises se font une par une, par-ci par-là" ajoute l'adjoint.

Dans le détail des chiffres, on note sur les deux ans 35 installations (5 reprises et 30 créations) et 7 "développements", comme le tabac-presse de la rue Portal, la boulangerie Chabanes, l'Atelier du Pastel, la pâtisserie Favaro ou encore le Vestiaire, rue de la Madeleine.

Francis Ruffel ne recule pas devant la formule et parle d'une "force d'attraction que Gaillac commence à exercer", comme un écho à l'appellation "attractivité" dont a été lotie une des fonctions d'adjoint.

Une casquette et un slogan

Les commerçants présents confirment qu'ils ont "ciblé" Gaillac, à l'image de Véronique et Jean-Charles Brenac, qui faisaient les marchés (chapellerie rue de la Madeleine).

"Ici, il se passe beaucoup de choses. On s'intéresse à l'économie et aux porteurs de projets".

Sébastien et Nathalie Brandin (poissonnerie place d'Hautpoul), après un passage par la pépinière-hôtel d'entreprises Granilia de Gaillac | Graulhet Agglomération, ont eu le coup de cœur pour cette "ville-village". "Gaillac est une ville qui bouge et qui vit" estime le chef toulousain étoilé qui a été "très bien accueilli".

La création du poste de Valérie Jove-Poibeau (manager de centre-ville) au niveau de l'Agglomération Gaillac | Graulhet a convaincu certains commerçants de l'intérêt porté au centre-ville qui se sentait délaissé au profit des zones périphériques.

Le challenge est loin d'être gagné, le déclin des centres est récurrent, mais un mouvement paraît s'amorcer.

En décembre et janvier, pendant le Festival des Lanternes, les commerçants du centre-ville ont décidé de porter une casquette floquée au slogan "Gaillac, le commerce, c'est vous".

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessous : des commerçants qui se sont installés ou ont rénové leur magasin depuis 2016 réunis par les élus.