Actualités

Un souffle d'Autan, la boutique de décoration de Gaillac, présente des produits locaux
mardi 21 mai 2019
Du nouveau à Gaillac

Non, la Fête des mères n'est pas née au cours d'une réunion marketing d'entreprises de fleuristes ! La grande civilisation grecque fêtait les mamans et, dans la mythologie, on célébrait aussi la mère de Zeus, Rhéa (ou Cybèle), au printemps. Cependant, elle n'était pas la seule honorée puisque cette saison était déjà, dans les rites hittites, l'occasion de célébrer la fertilité. Marre des éternels bouquets de fleurs éphémères ou des chocolats qui s'abîment au fond de la boîte ? Partons donc à la recherche d'un cadeau original pour la Fête des Mères !

Lire la suite



Quel cadeau ou quelle idée allez-vous dénicher pour faire de cette Fête des Mères 2019, une fête dont maman gardera un très bon souvenir ?

Chez Un Souffle d’Autan, la boutique gaillacoise de décoration, d’objets et de meubles, vous aurez tout le loisir pour gâter votre chère Maman, à tous les prix. Un beau mug, un objet de décoration délicat, des diffuseurs aux parfums subtils, des coffrets savons bio... tout un univers pour décorer et offrir un présent qui marquera !!!

De la Montagne noire aux bords du Tarn, en passant par la plaine du Ségala, et celle du Lauragais, des artisans créateurs, des entreprises créent, fabriquent des tissus, objets, bougies, fragrances et savons parfumés, c’est une opportunité de les présenter à la vente dans notre boutique Un souffle d’Autan.

Privilégier un approvisionnement local, c'est l'assurance de vous proposer des produits de qualité, au juste prix pour vous et pour le producteur !

Nous vous proposons ce qui est produit ou transformé grâce à un savoir-faire spécifique par nos fournisseurs locaux. La plupart de nos producteurs se trouvent en Occitanie, et dans le Tarn. Voyez plutôt !

Fournisseur : "‌Les Toiles de la Montagne Noire", la toile au mètre de Labastide Rouairoux

Production locale et circuits courts.

Créer et tisser des toiles naturelles, sans ajout de produits chimiques, pour garantir une qualité solide et durable.

Depuis 2009, les Toiles de la Montagne Noire s'emploient avec Sartiss pour fournir à ses clients des tissus à l'ancienne hérités du savoir-faire textile tarnais. Depuis plus de 10 ans, nous fabriquons dans le Tarn des tissus. Le made in France fait partie de notre ADN. Entreprise familiale depuis plusieurs générations, nous avons à cœur de garder ce côté humain dans notre entreprise en préservant les emplois locaux. Notre volonté est à l’opposé de la mondialisation. Nous créons, nous tissons, nous confectionnons tous nos produits dans le Tarn. Ce département possède une très longue tradition textile.

Faire vivre le tissage artisanal de Labastide Rouairoux à l’aide des matières premières naturelles d’origine française. De la laine à l’étiquette, découvrez nos fournisseurs, qui sont avant-tout les partenaires de notre aventure. En offrant nos produits, vous contribuez à faire vivre le savoir-faire de tisseuses et tisseurs, de teinturières et teinturiers, de fileuses et fileurs, de couturières et couturiers, de brodeurs et brodeuses. Votre contribution aide à perpétuer ces métiers anciens qui font la réputation de l’artisanat français haut de gamme.

Nos collections sont le reflet de notre régionalisme. Nous n’utilisons que des fibres naturelles, lin, coton, laine sans aucun traitement chimique. Nous n’utilisons pas de plastiques d’emballage. Nos étiquettes sont en carton brut. Nos produits sont résistants et durables. Nous savons que ces derniers répondent aux exigences des consommateurs engagés dans une démarche durable et équitable. Etant sûr que nos collections retiendront toute votre attention.

Fournisseur : "Louise Emoi", savons, huiles et baumes bio, Vielmur-sur-Agoût

Des soins naturels et uniques qui respectent votre peau et la nature.

Chez Louise Emoi, nos formules sont uniques, imaginées par nous avec les associations d’huiles végétales, d’huiles essentielles qui nous inspirent, les macérations solaires ou non de plantes merveilleuses, les couleurs qui nous emportent. Nous essayons de créer, avec plus ou moins de réussite, les fragrances rêvées et notre surprise peut être ravie devant la justesse d’un parfum ou dubitative face à l’humour farceur des huiles essentielles.

L'art de la saponification à froid et la macération. Nos savons saponifiés à froid sont fabriqués en conformité avec les standards de la cosmétique et de l’agriculture biologique les plus stricts (mention Nature & Progrès). Nous fabriquons nos produits sans huile de palme et collaborons avec les producteurs locaux dès que possible. Nous produisons nos propres macérations de plantes et élaborons les synergies entre les huiles essentielles. Pour approfondir nos exigences, nous cultivons nos propres plants (immortelles, soucis…).

La saponification à froid : une réaction chimique… La saponification à froid est une réaction chimique entre un corps gras (des huiles végétales en ce qui nous concerne) et une base, de la soude (hydroxyde de sodium) pour les savons solides et la potasse (hydroxyde de potassium) pour les savons liquides. Il résulte de cette réaction deux éléments, la glycérine et le savon. Nous avons choisi de procéder par saponification à froid afin de préserver autant que possible les propriétés des huiles utilisées.

L’histoire de notre savonnerie artisanale. Au départ de cette aventure, nous étions deux, Louise… et moi. Toute cette effervescence part d’une folle envie de créer. De ces petites envies tellement simples qu’elles partagent vos pensées, d’abord discrètement, puis font irruption dans vos conversations pour finir par s’inviter dans vos rêves. Je venais de passer 3 ans à élever mes enfants et j’avais besoin de transformer la matière, de faire quelque chose d’utile en respectant mes valeurs.

Mon intention posée, j’allais en quête d’un signe pour comprendre ce qui m’attendait. La vie étant généreuse, elle m’a permis de croiser au gré de mes ballades sur les marchés des étals de savons correspondant plus ou moins à mon idéal. Ce que je croyais possible à titre personnel s’étalait devant moi de manière professionnelle. La graine était plantée, puis elle a germé. A partir de là, il a fallu me former, apprendre, essayer, rater, recommencer, tâtonner, et ce pendant de longs mois… pour enfin arriver à ce que je sentais juste, très timidement mais de manière réelle. Il restait à persévérer. Je crois qu’on imagine mal autant de difficultés dans un seul petit mot… de quatre syllabes.

Pour développer mon activité, j’ai choisi de passer par une coopérative. Ce mode d’entreprise correspondait à mon envie de partager et de découvrir des individualités différentes. Et justement un de mes accompagnants a été présent pendant les moments difficiles, me soutenant lorsque j’étais découragée. Les savons ont beaucoup voyagé avec moi sur les marchés de proximité pour commencer puis un peu partout en France sur les salons bio. La gamme s’est étoffée, de 8 savons au départ nous arrivons aujourd’hui à 18 senteurs différentes, agrandie avec les cosmétiques, les baumes et les huiles. Nous avons même commencé à planter les fleurs que nous utilisons en macération.

Cette étape s’est étalée sur 4 années jusqu’à ce qu’il devienne évident que pour aller encore plus loin dans le développement, un changement de statuts s’imposait. La SAS Louise émoi rêvée pouvait naître avec comme associés : Louise, indéfectible partenaire, et Matthieu, bouillonnant d’idées.

En espérant que ce rêve vous ravisse…

Fournisseur : "Douceurs d'ici", confitures à Saint Paul Cap de Joux

Moi, Sylvie Maynadier et mon mari, avons un grand verger et la passion de cultiver. Mes confitures sont, pour la plupart de ma production confectionnées avec nos fruits (natures et non traités). Je fabrique mes produits dans mon laboratoire, ici, à Saint Paul Cap de Joux (dans le Tarn).

Notre philosophie - Méthodes de fabrication.

  • Le plus naturel possible, de bons fruits et du sucre (juste ce qu'il faut).
  • Aucun colorant ni additif, surtout pas !!!
  • La nature est généreuse, elle produit d'excellents fruits et légumes.
  • Certains mélanges sont surprenants.
  • J'adore sur les foires de produits de terroir, égayer les papilles.
  • Les dégustations, les suggestions,les conseils donnés ou reçus.
  • La curiosité de tester de nouvelles saveurs.

Liste des produits.

  • Confiture abricot - prune en 330 gr.
  • Fraises - framboises en 110 gr.
  • Confiture de coing - poires - épices 240 gr / abricot en 330 gr.
  • Gelée de thym en 110 gr (fromages).
  • Gelée de verveine en 240 gr (fromages).
  • Confiture de poivrons rouges (foies gras et fromages) / abricot-lavande en 110 gr.
  • Confiture de pastèque (orange) en 240 gr.
  • Pomme façon streusel (pommes, raisins, cannelle).
  • Confiture de tomates vertes 110 gr.
  • Confiture de tomates cerises (rouges) 240 gr.
  • Confiture pastèque - ananas en 240 gr.
  • Confiture fraises - roses en 110 et 240 gr.
  • Confiture de figues en 240 gr et 330 gr.
  • Confiture de coing (pâte de coing) en 110 gr.
  • Gelée de Coing en 240 gr.
  • Gelée de pissenlit (pour fromages et foies gras) en 240 gr.
  • Prune aux épices en 240 gr.
  • Prune quetsches en 330 gr.
  • Reine-claude en 330 gr.
  • Mirabelle en 330 gr.
  • Confiture de tomates en 240 gr (accompagne les fromages, viandes).
  • Poivron en 50 gr et 110 gr (pour accompagner fromages et foies gras).
  • Gelée de cidre 110 gr (pour fromages et foies gras et au petit déjeuner.
  • Confiture d'orange en 240 gr.

Toutes ces compétences sont locales et tarnaises !!!

Venez les découvrir dans notre boutique, au 24 rue Jean Jaurès à Gaillac.

Chez AMB France, de l'aluminium de qualité pour une moustiquaire de qualité
mardi 21 mai 2019
Entreprises Agglo Gaillac | Graulhet

Si l'aluminium n'existait pas, il faudrait vraiment l'inventer ! Bien qu'il ne soit pas parfait - rien ne l'est - ses qualités sont indéniables par rapport à ses défauts qui restent pour la plupart maîtrisables. Son principal avantage ? Sa légèreté par rapport à l'acier, mais aussi sa solidité et sa résistance mécanique qui, bien que légèrement inférieures à l'acier, permettent de l'utiliser dans de nombreuses applications. AMB France l'utilise pour ses moustiquaires, et cela semble plutôt bien fonctionner !

Lire la suite



Connaître l'alu

L'aluminium est un élément chimique, de symbole Al et de numéro atomique 13. C’est un métal pauvre, malléable, de couleur argentée, qui est remarquable pour sa résistance à l’oxydation et sa faible densité. C'est le métal le plus abondant de l'écorce terrestre et le troisième élément le plus abondant après l'oxygène et le silicium ; il représente en moyenne 8% de la masse des matériaux de la surface solide de notre planète.

L'aluminium est trop réactif pour exister à l'état natif dans le milieu naturel : on le trouve au contraire sous forme combinée dans plus de 270 minéraux différents, son minerai principal étant la bauxite, où il est présent sous forme d’oxyde hydraté dont on extrait l’alumine.

L'alumine est extraite de la bauxite, qui est broyée puis attaquée à chaud par de la soude. On obtient une liqueur qui après séparation des oxydes de fer et de silicium, est envoyée dans des décomposeurs pour précipitation de l'alumine. L'aluminium est obtenu à partir de l'alumine par électrolyse dans une cuve comportant un garnissage en carbone (cathode).

Les principales propriétés de l’aluminium sont les suivantes.

  • Bon conducteur de la chaleur et de l'électricité.
  • Faible masse volumique : 2,7 kg / dm3.
  • Point de fusion : 658°C.
  • Faible module d'Young : 70000 N / mm² 70000 Mpa 7000DaN / mm².
  • Faible limite élastique.
  • Fort allongement à la rupture (tôles minces, feuilles, papier).
  • Bonne conductibilité (67% de celle du cuivre).

L'aluminium métallique est très oxydable, mais est immédiatement passivé par une fine couche d'alumine Al2O3 imperméable de quelques micromètres d'épaisseur qui protège la masse métallique de la corrosion. Cette résistance à la corrosion et sa remarquable légèreté en ont fait un matériau très utilisé industriellement.

L'aluminium est un produit industriel important, sous forme pure ou alliée, notamment dans l'aéronautique, les transports et la construction.

L'aluminium et le produit moustiquaire, vu par AMB France

Parmi les avantages de l'aluminium, on peut apprécier ses qualités de longévité dans le temps. On peut considérer que ce matériau ne nécessite aucun entretien quand il est utilisé en ambiance normale, c'est à dire en milieu non marin. C'est ainsi que 2 moustiquaires en aluminium sont installés chez nous depuis sept ans et n'ont subit aucune intervention d'entretien.

Loin d’être uniquement destinée à un usage estival, une moustiquaire en aluminium de chez AMB France peut être d’une grande utilité dans les habitations situées à la campagne comme à la ville.

Une moustiquaire en aluminium est aisée à mettre en place et permet ainsi de protéger les habitants de la maison de différents types d’insectes et petits animaux, tout en laissant passer l’air.

Utilité d'une moustiquaire en aluminium

Composée d’un fin maillage en fibre de verre et disposée devant une fenêtre ou une porte-fenêtre, une moustiquaire est destinée à empêcher la pénétration au sein de la maison d’insectes comme :

  • les moustiques ;
  • les mouches, moucherons et guêpes ;
  • les insectes rampants, notamment les araignées, fourmis ou encore les mille-pattes ;
  • de petits animaux comme les souris, les mulots ou les loirs.

Une moustiquaire doit être dotée d'une toile de qualité en fibre de verre bien sérrée, sinon le produit n'a pas d'intérêt ou ne durera pas dans le temps ! Soyez donc attentifs aux propriétés de la toile.

L'idéal est d'opter pour une toile :

  • en fibre de verre, le matériau le plus résistant en extérieu ;
  • imperméable pour une meilleure résistance face aux intempéries ;
  • résistante aux effets des UV ;
  • indéchirable.

Moustiquaire en aluminium : critères de choix

Avant d’investir dans sa moustiquaire en aluminium, il convient d’étudier certaines caractéristiques importantes.

La taille de la moustiquaire. Elle doit être adaptée à la taille et à l’orientation de la fenêtre. Il convient de prendre en compte la dimension du cadre, afin d’obtenir une couverture totale de la surface.

La matière du cadre. La plupart des moustiquaires en aluminium sont ou peuvent être tendues à l’aide d’un cadre en aluminium ou en PVC. Ce cadre doit alors être entretenu régulièrement en fonction de sa matière.

La couleur de la moustiquaire et du cadre. 85% des moustiquaires sont de couleurs blanche, toile grise ou noire, afin d’être en accord avec la décoration de la maison. De même, les cadres peuvent être choisis gris, noir ou blanc.

 

Source : AMB France.

Illustration ci-dessous : Claudio Caselli, le gérant d'AMB France dans son atelier de Gaillac.

Ludovic Gatti : "Nous devons prendre conscience du potentiel économique du Tarn"
dimanche 19 mai 2019
Attractivité du territoire

Dans quelques semaines, le Medef du Tarn va lancer un audit socio-économique du département. L’objectif est de lister les faiblesses, mais surtout les atouts du territoire et de proposer des pistes de développement. Explications avec Ludovic Gatti, président du Medef Tarn.

Lire la suite



Question - Ludovic Gatti, vous avez décidé de lancer un audit socio-économique du Tarn. Pourquoi une telle initiative ?

Réponse - Il est important de partir de la réalité historique du terrain, analyser la situation actuelle afin de savoir vers quoi on doit se diriger demain. On doit savoir quels sont les atouts du département. Certains sont-ils en sommeil et ne pourrait-on pas les réactiver comme le textile par exemple ? Une des missions du Medef est d’accompagner les entreprises dans leurs activités et faire émerger les richesses.

Je peux analyser une situation et déterminer les priorités, les tendances et les atouts, si je dispose d’un support. D’où la volonté de mener un audit qui sera fait d’ici la fin de l’année 2019 qui servira à accompagner les chefs d’entreprises et les chambres consulaires.

Question - Quelle méthode allez-vous employer ?

Réponse - Nous allons certainement faire appel à un prestataire extérieur et nous allons associer à cet audit la Direccte. Nous comptons également solliciter l’Insee, la CAF, etc., afin de disposer d’outils de prospectives. Une fois réalisée, cette étude a pour objectif de faire prendre conscience à tous les acteurs économiques du potentiel économique du département du Tarn. L’objectif est de créer des priorités, à court, moyen et long terme, dans une logique de projets.

Question - Comment envisagez-vous le développement économique du Tarn ?

Réponse - Il est important de se mobiliser pour que les activités du Tarn ne soient pas attirées par l’agglomération toulousaine. Certaines activités liées à l’aéronautique justifient leur présence à Toulouse, mais d’autres ne nécessitent pas d’être à Toulouse pour se développer. Personnellement, mon entreprise Sigma spécialisée dans l’informatique était implantée à Toulouse et j’ai décidé de partir compte tenu des coûts de locaux, des charges… Je suis venu au vert car pour développer des logiciels, je peux le faire dans le Tarn.

Il y a une prise de conscience et le mouvement social qui existe depuis de nombreux mois avec les gilets jaunes a révélé tous ces éléments. Il faut faire attention de ne pas vider les départements et leurs villes de leurs compétences. Alors que si on maintient des activités localement, cela crée et améliore forcément les conditions sociales des habitants.

Question - Est-ce que le projet d’autoroute Castres-Toulouse entre dans cette logique ?

Réponse - Quand l’autoroute est arrivée à Albi, la ville a retrouvé des heures de gloire par rapport à Castres. Les autoroutes sont des axes de développement économique, cela désenclave toute une région, les entreprises pourront venir plus facilement. C’est la survie du bassin Castres-Mazamet qui est en jeu avec ce projet, des villages et des zones vont pouvoir en vivre. Le projet n’est pas là pour faire plaisir aux laboratoires Pierre Fabre, ce n’est pas le fait du prince comme on a pu l’entendre lors de réunions publiques, il est synonyme de développement économique, les jeunes pourront rester à Castres.

 

Source : Touléco Tarn - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessous : Ludovic Gatti, président du Medef du Tarn depuis octobre 2018.

"La Startup est dans le pré", une expérience unique et décalée
jeudi 16 mai 2019
Evènement

L'édition 2019 de "La Startup est dans le pré" se déroule des 16 au 18 mai 2019 à Laguiole. Elle est co-organisée par l’agence de développement économique Ad’Occ, EDF-Une rivière et Sismic, avec le soutien de l’État et de certains territoires d'Occitanie, comme Gaillac | Graulhet Agglomération, qui a accueillie le 24 avril 2019 de 9h à 12h au sein de la Pépinière d'entreprises Granilia à Gaillac l'étape "Tarn" de cet évènement régional.

Lire la suite



"La Start’up est dans le pré" permet à une cinquantaine d’entrepreneurs novices ou experts, en devenir ou "récidivistes", de vivre une expérience collective sans équivalent dans le paysage de l’accompagnement à l’entrepreneuriat.

Les rencontres finales de "La Startup est dans le pré" se tiennent en 2019 en Aveyron, à Laguiole du 16 au 18 mai 2019, sous le parrainage de Sébastien Bras, chef cuisiner et Président du jury. L’agence Visionari, spécialisée en ingénierie pédagogique dédiée à l’entrepreneuriat et le cabinet de conseil en ingénierie de la compétence Human Booster, partenaires historiques, sont aussi fortement engagés dans l’opération.

La Start’up est dans le Pré, une expérience unique et décalée

L’opération "La Start’Up est dans le pré" permet d’accélérer son projet ou de se projeter, comme équipier, dans un projet en recherche de compétences.

A chaque édition, les candidats se regroupent en équipe autour d’une dizaine de projets sélectionnés par les participants eux-mêmes. En effet, parmi les projets soumis, seuls ceux qui parviennent à fédérer une équipe suivent le programme de bout en bout.

Les projets évoluent très rapidement pendant deux jours au gré des séances de travail coachées, des apports d’intervenants extérieurs et de présentations devant des jurys.

Les temps d’échanges informels avec les acteurs de l’écosystème régional de l’innovation et de l’entrepreneuriat sont aussi profitables aux innovateurs qu’à ceux qui sont chargés de les accompagner.

Dès l’inscription, des apports méthodologiques pour les candidats !

Tous les candidats ont accès aux services suivants :

- "Challenge me" pour préparer son pitch". Répondre aux besoins en proposant une offre différenciante, ça se prépare !

- Bilan d’aptitude Eqinox, pour définir votre stratégie d’équipe. Une bonne connaissance de soi, une bonne connaissance des autres sont les clés pour constituer une équipe et entreprendre.

Préparez votre candidature en participant à l’un des 4 ateliers territoriaux

Avec l’appui des pépinières d’entreprises du RésO IP+, quatre ateliers préparatoires se tiendront à Cahors (Pépinière Cadurcia), Villefranche-de-Rouergue (Pépinière Interactis), Millau (Pépinière l’Envol) et Gaillac (Pépinière hôtel d'entreprises Granilia, site de Gaillac).

Facultatifs pour les candidats, ces séances de travail permettront toutefois aux participants de découvrir l’écosystème et de préparer la formation de leur future équipe.

Venez à l'atelier de Gaillac, le mercredi 24 avril de 9h à 12h dans les locaux de Granilia

La pépinière hôtel d’entreprise Granilia accueille sur son site de Gaillac le troisième atelier territorial de "La start up est dans le pré" et propose 3 heures pour découvrir l’événement et obtenir les clés pour construire sa future équipe.

  • Atelier "Challenge me" pour découvrir les méthodes d’innovation. Répondre aux besoins en proposant une offre différenciante, ça se prépare !
  • Avec le bilan d’aptitude Eqinox, définissez votre stratégie d’équipe. Une bonne connaissance de soi, une bonne connaissance des autres sont les clés pour constituer une équipe et entreprendre.

Informations pratiques

Date : mercredi 24 avril 2019 de 9h à 12h.

Lieu : Pépinière hôtel d'entreprises Granilia Gaillac, 42, Avenue de l’Europe – 81600 Gaillac.

Pour s'incrire à l'atelier de Gaillac le 24 avril, cliquez ici.

Pour découvrir plus en détail la "Start’up est dans le pré", c’est par ici.

Contact : Nina Delvaux – tél. : 04 66 45 33 02 – mail : nina.delvaux@agence-adocc.com.

Le maroquinier du luxe imprime sa marque
jeudi 2 mai 2019
Entreprises Agglo Gaillac | Graulhet

Tout en travaillant pour les plus grandes maisons de luxe, la société Les ateliers Cordiz développe aussi ses propres produits. Graulhet, le cuir en haut de gamme.

Lire la suite



Dans les locaux de sa société Les ateliers Cordiz, installée rue l'Artisanat à Graulhet, Flavien Dias ne sait plus où donner de la tête. Il lui faut gérer les affaires courantes tout en s'occupant des dernières manœuvres de réaménagement des services, qu'ils soient du secteur administratif ou de la partie production.

Pour toute l'équipe de cette entreprise, créée en 1982, c'est la rançon de la gloire.

En effet, il a fallu doubler la superficie pour faire face à la réussite économique, et pour la prolonger. "Sur les locaux, nous passons de 400 à près de 1.000 m², explique le gérant. Il faut donc transférer des services, tout en continuant d'assurer la production".

Un objectif de tripler la production

Et la production, elle, ne cesse d'augmenter au fil des marchés.

"Notre objectif est de la tripler la production en nous appuyant sur nos atouts que sont la réactivité et le savoir-faire. Pour atteindre ce but, nous sommes en plein développement de nos effectifs. Nous sommes montés à une trentaine d'employés, et d'ici la fin de l'année 2019, nous comptons dépasser la quarantaine. Pour cela, nous allons former des personnes qui ignorent tout du travail en maroquinerie. Ainsi, nous leur apprenons selon notre façon de faire pour aborder ces fabrications haut de gamme".

Chanel ou Schiaparelli comme clients

Cette façon de faire est reconnue par les marques de sacs à main les plus prestigieuses, comme Chanel, Schiaparelli ou encore Jérôme Dreyfuss, et bientôt Louis Vuitton, avec qui Flavien Dias est en pourparlers.

Mais si l'entreprise travaille pour les autres, elle le fait aussi pour sa marque Cordiz. Profitant du prestige dont jouit le Made in France dans le secteur des produits de luxe, la marque est aujourd'hui en plein développement.

Tendance sur les petits sacs

Un développement que souhaite prolonger Flavien Dias, en donnant un nouvel élan à Cordiz pour laquelle lui et sa fille Marina travaillent déjà sur la collection de l'été 2020.

C'est elle qui assure les créations de la marque. "La tendance se porte sur les petits sacs", explique la jeune femme, titulaire d'un Masters 2 de designer et designer en free-lance. "Le sac à main reste avant tout un achat compulsif, le look est donc très important pour attirer l'œil".

Pour un travail parfait, les employés de la société Les ateliers Cordiz - membre actif de l'association Graulhet le cuir regroupant les entreprises de l'ensemble de la filière cuir de Graulhet - travaillent des cuirs d'une qualité particulièrement bien adaptés à la confection de ces produits de luxe.

 

Source : Le Journal d'Ici - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessous : Flavien Dias souhaite donner un nouvel élan à la marque Cordiz.

La Maison des Métiers du Cuir à l'écoute des visiteurs
mercredi 1 mai 2019
Attractivité du territoire

C'est ce jeudi 02 mai 2019 que la Maison des Métiers du Cuir ouvre ses portes au coeur de Graulhet capitale historique du cuir. En 2018, 2.500 personnes ont visité l'ancienne usine – en mode libre ou guidé – auxquelles il faut ajouter des centaines de visiteurs de l'exposition d'art contemporain.

Lire la suite



Avant l'ouverture de la saison, de nombreuses actions ont été entreprises pour proposer un parcours renouvelé à la Maison des Métiers du Cuir de Graulhet.

En 2019, deux guides vont se relayer durant toute la saison pour assurer les visites qui seront quotidiennes en juillet et en août. "Tout cela se réfléchit à l'avance, depuis les travaux qui ont eu lieu l'an dernier, puis tout au long des visites guidées", explique Marion Pelegry, qui souligne : "On écoute les remarques des visiteurs. On reste attentif aux choses qui fonctionnent ou qui ne fonctionnent pas".

Les visiteurs trouveront ainsi cette année de nombreuses nouveautés comme, par exemple, de véritables peaux qui illustrent chaque étape du parcours. La signalétique a aussi été revue et améliorée. La mise en route comprend aussi une vérification de tout l'éclairage et de son ajustement pour une meilleure mise en valeur du site. On retrouvera cette année les objets phares, grosses machines incontournables, mais aussi l'apport de nouveaux objets permettant de "montrer moins mais montrer mieux".

La fermeture a été l'occasion d'un grand ménage qui sera poursuivi chaque semaine en saison en dehors des heures d'ouverture au public. Ces moments comprennent aussi le "recollement des objets".

En 2018, les visites libres on fait leur apparition en complément des visites guidées. Elles permettent aux visiteurs de ne pas devoir attendre la visite guidée suivante. "Au nombre de cinq, elles durent un peu moins d'une heure. Les visites libres peuvent être plus longues pour regarder toutes les vidéos proposées et avancer à son rythme. Certaines personnes peuvent rester jusqu'à trois heures", confie Marion Pelegry.

Jusqu'au 30 juin 2019, la Maison des Métiers du Cuir est ouverte du lundi au vendredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h30. Visites libres & visites guidées sur réservation à partir de 10 personnes.

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessous : deux guides vont se relayer pour assurer les visites guidées.

Un souffle d'Autan, magasin de linge, vaisselle, liste de mariage de qualité ouvre à Gaillac
mardi 23 avr. 2019
Création d'entreprise

Vous l'attendiez depuis longtemps, la vaisselle fine, le linge de maison, les meubles aux lignes rares et élégantes… Tout cela est enfin chez vous, en plein centre ville de Gaillac, chez "Un Souffle d'Autan" ! Des verres aux doux coloris, des assiettes et des bols aux motifs animaux originaux ou bien la collection anglaise avec ses teintes délicates…

Lire la suite



Il est difficile de résumer "Un Souffle d'Autan" en quelques lignes tant le magasin propose une multitude de choix axés sur l'univers de la maison.

La sélection de créateurs fût pour le moins… minutieuse ! Nous ne comptons plus le nombre de soirées passées à étudier les propositions des uns et des autres, à comparer, lister... afin de trouver des produits coups de cœur à des prix abordables pour tous !

Maintenant Pâques, puis suivront d'autres fêtes… Et pour la plus belle des tables, venez découvrir nos assiettes unies ou mordorées, en grès, faïence ou en porcelaine, déclinées dans des tons de craie et de gris, des verres à pieds, des saladiers aux courbes originales, des carafes en verre soufflé et l'incontournable fontaine à boisson, effet garanti pour recevoir ses amis ! Et pour la pause thé ou café, des tasses et des mugs pour un moment gourmand et chaleureux…

Au-delà de l'esthétique, nous avons également souhaité proposer des articles qui font le quotidien de nos vies, car l'univers de la maison, c'est aussi la salle de bain, les jolies tables pour les repas en famille et avec chaque objet un nouveau voyage ! Cuisiner, recevoir, décorer, créer, ranger et chouchouter son intérieur : telle est notre devise !

N'oubliez pas de venir faire votre curieux ou curieuse dans notre petite boutique, vous allez être bluffé par sa richesse ; c'est un lieu pour faire plaisir et se faire plaisir !

Et pour mieux vous servir, nous sommes ouverts entre midi et 14h et livrons gratuitement le mobilier sur Gaillac et ses environs.

  • Art de la Table signé Clayre & Eef, Amadeus et J-Line by Jolipa.
  • Linge de maison signé Les Toiles de la Montagne Noire.
  • Savons et Huiles signé Louise Emoi.
  • Bougies et diffuseurs signé Cerabella.

La boutique

Un souffle d'Autan

24, rue Jean Jaurès - Gaillac

Digitarn et JPM Concept travaillent à leur "Atelier"
lundi 22 avr. 2019
Coopératives

Au 1er juin 2019, l’activité aura débuté. D’un côté, le local de Digitarn, association dédiée aux technologies numériques, de l’autre, le local de JPM Concept, qui va déployer trois entités de services. Le tout sur 250 m² rachetés aux Etablissements Escudié par Julien Girerd, l’un des comparses de cette aventure associative et entrepreneuriale.

Lire la suite



Les travaux s’achèvent après un an de chantier sur "l’Atelier" comme Julien Girerd, Mathieu Lubac et Jean-Philippe Faucon surnomment affectueusement leur nouveau lieu de travail.

Les trois associés ont réalisé eux-mêmes la réhabilitation et la transformation du site. En juin 2019, ils accueilleront les premiers usagers de l’espace numérique de Digitarn "pour des temps FabLab", précise Mathieu Lubac. En attendant d’obtenir l’appellation "FabLab", l’Atelier ouvrira ponctuellement des sessions. À toutes les générations.

A quelques dizaines de mètres de la future médiathèque et du collège de Rabastens, l’équipe mise beaucoup sur les adolescents pour venir expérimenter l’impression et le scan 3D, la découpeuse vinyle ou bien les fers à souder au milieu de la dizaine de PC à disposition.

"En septembre 2019, le FabLab rabastinois ouvrira officiellement, avec le projet d’élaborer des machines de recyclage du plastique", annonce Mathieu Lubac.

Mécanique et outillage

D’ici là, la partie entreprise aura engrangé un premier trimestre d’activité.

"L’objectif est de générer du chiffre d’affaires pour maintenir le lieu et garantir un salaire car nous conservons tous nos activités professionnelles pour le moment", explique Mathieu Lubac.

JPM Concept, forte de 10.000 € à son capital et créée exclusivement sur fonds propres, développera un "self garage" (Self Garage Rabastens) avec trois ponts élévateurs et du matériel spécifique aux opérations d’entretien de véhicule, un service de location de matériel de bricolage et jardinage (Rabasloc) et un service de petits travaux.

Des activités qui vont venir réveiller, à proximité du centre bourg, un site qui fut à l’origine une usine de meubles. 

 

Source : L'écho de la Locale - voir le site de La Locale en cliquant ici.

Illustration ci-dessous : Julien Girerd, Mathieu Lubac et Jean-Philippe Faucon, devant "l'Atelier" (crédit photo : Corentine Charier).

Le Musée du chocolat cartonne
dimanche 21 avr. 2019
Attractivité du territoire

Le musée Art du Chocolat, situé sous les arcades de la place Paul Saissac à Lisle-sur-Tarn, s'est mis aux couleurs de Pâques. Il était exceptionnellement ouvert ce lundi 22 avril 2019, lundi de Pâques, pour des visites gourmandes ou pour les derniers achats de Pâques.

Lire la suite



Au musée Art du chocolat de Lisle sur Tarn, le visiteur peut aussi découvrir la nouvelle exposition temporaire : "Le chocolat ça cartonne", une pièce où les meubles, les décorations tout en carton ont été vaporisés entièrement de chocolat. À l'intérieur de cette pièce, le visiteur est transporté dans un univers tout chocolat avec cette odeur si particulière légèrement ouatée du chocolat, une expérience visuelle et olfactive à découvrir.

Le musée du chocolat abrite de très belles salles d'exposition où se côtoient des éléphants, un buste de Tintin tout en chocolat blanc, un pèlerin de Saint-Jacques réalisé avec 100 kg de chocolat, mais aussi des œuvres plus locales avec le buste de Raymond Lafage ou la Fontaine du Griffoul, copie de sa voisine qui trône au milieu de la place Paul Saissac, place aux arcades lisloise, la plus vaste place aux arcades du grand sud-ouest.

Ces nombreux sujets exposés sont l'œuvre du chocolatier Michel Thomas-Défos. Parmi les nouveautés 2019, le musée Art du chocolat propose les journées "Vin et Chocolat" combinant une matinée à la découverte d‘un domaine viticole (château Clément-Termes, château Lastours...), suivie d‘une visite du musée dans l‘après-midi après un repas gastronomique.

La boutique, quant à elle, regorge de sujets endémiques de cette période pascale : des lapins, des œufs de Pâques de toutes les tailles, certains œufs à la taille pantagruéliques (dépassant même les 1m de haut) sont réalisés par Serge Vayre, chocolatier Lislois, des cabosses, des poules, il y en a pour toutes les envies.

À la boutique, vous trouverez une mise en avant des produits des chocolatiers tarnais avec les chocolats de Michel Belin, Guy Roux ou Ô Gourmandises d'Alice.

L'entrée au Musée Art du chocolat est libre et gratuite par la boutique.

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessous : une équipe dynamique pour le musée Art du chocolat.

Save the date : 4° édition de "Brens village des entreprises et des réseaux" le 18 avril 2019 !
jeudi 18 avr. 2019
Evènement

Le Club des Dirigeants d'Entreprises Midi-Pyrénées et Languedoc Roussillon organise le jeudi 18 avril 2019, en partenariat notamment avec Gaillac | Graulhet Agglomération, la 4° édition du carrefour régional "Brens Village Etape des Entreprises et des Réseaux en Occitanie". Une journée tout business à destination des entreprises, pour favoriser contacts, échanges, projets, créativité. A vos agendas !

Lire la suite



4ème éditon de "Brens Village Etape des Entreprises et des Réseaux en Occitanie"

"Brens Village Etape des Entreprises et des Réseaux en Occitanie" est de retour le jeudi 18 avril 2019 à Brens pour une quatrième édition tout business avec le partenariat de Groupama d'Oc.

Après Alain Navarro, Laurent Cabrol et Casimir Ferrer, c'est cette année Gilles Ruiz, photographe et artiste aveyronnais, qui sera le parrain de la quatrième édition le jeudi 18 avril 2019. Il parlera de son parcours artistique, de sa collaboration au sein de la Fondation Agir Contre les Exclusions, et exposera quelques unes de ses oeuvres.

Brens village étape entreprises réseauxCette quatrième édition s'inscrit sous le signe des affaires, un véritable carrefour du business où se retrouvont les partenaires historiques du Club des Dirigeants d'Entreprises, à savoir la commune de Brens, labellisée Village Etape et située au centre de l'agglomération Gaillac | Graulhet et au coeur de la Région Occitanie, ainsi que la Communauté d'Agglomération Gaillac Graulhet. 

La participation des réseaux partenaires Ecoter, SisMiC et FACE 812 démontre là aussi la capacité  à coopérer pour le bien des entreprises et des dynamiques territoriales, sans oublier le concours du réseau DYNABUY et de la Poste Occitanie pour la communication.

Au programme ?

Une matinale petit déjeuner business meeting, avec plus de 150 entreprises participantes pour des pitch de 3 minutes chrono impulsé par Dynabuy, une table ronde sur l'attractivité des territoires et la coopération des réseaux à 11 heures, un cocktail déjeunatoire donné par le traiteur tarnais "Au Fin Palais" et son chef  Quentin Houlès, et un après-midi ateliers, qui débute à 14h30, avec les interventions expertes des adhérents des réseaux participants. Un apéritif clôture la journée à partir de 18 heures, dans la convivialité et autour d'un jeu business.

Objectifs ?

Les objectifs de ce carrefour régional sont de deux sortes.

  • Permettre aux entreprises de faire du business intense sur une journée (business dating, ateliers experts, exposition Brens entreprises réseauxapéritif de clôture business).
  • Dynamiser l'attractivité des territoires et la coopération entre différents réseaux.

Bref, une journée très dense et pleine de surprise qui devrait permettre à chacun de multiplier les contacts et les affaires.

Alors trois, deux , un zéro... A vos inscriptions !

Infos pratiques

Brens Village Etape des Entreprises et des Réseaux en Occitanie - 4ème Edition

Le jeudi 18 avril 2019, de 8h30 à 18h

Lieu : Espace Socio Culturel - Route de Cadalen - 81600 Brens

Page Facebook de la manifestation

Inscription et réservation d'espaces d'exposition pour cette journée en cliquant ici.

Contact organisateur

CDEOrganisateur : Club des Dirigeants d'Entreprises Midi-Pyrénées et Languedoc Roussillon

Jean-Marc Salvador

Téléphone : 05 63 57 56 21