Actualités

Salon de l'entreprise Occitanie : le Salon régional dédié à l'Entrepreneuriat !
mercredi 14 nov. 2018
Accompagnement des entreprises

Vous avez un projet de création d'entreprise ? Vous souhaitez développer votre activité ? Vous cherchez à reprendre ou transmettre une entreprise ? Le salon de l'entreprise Occitanie, qui se tient les 14 et 15 novembre 2018 au Centre de congrès Diagora Labège, est fait pour vous ! Rendez-vous pour deux journées dédiées à la création, au développement, au financement et à la transmission-reprise d'entreprise.

Lire la suite



Le Salon de l'Entreprise Occitanie s'est imposé comme l'évènement incontournable de l'économie régionale. C'est un lieu d'échanges, de débats, d'exposition... des rendez-vous qui permettent de proposer un programme riche et varié.

Présentation du Salon de l'entreprise Occitanie

Le Salon sera réparti autour des thématiques suivantes.

  • Réseaux d'accompagnement et territoires / Collectivités territoriales / Chambres consulaires
  • Financement, juridique et social
  • Développement des entreprises
  • Reprise - Transmission
  • Services aux entreprises
  • Bien-être, santé et sécurité

Plus de 100 exposants seront présents, répartis en plusieurs thématiques :

  • réseaux d'accompagnement et territoire,
  • village des investisseurs Occitanie Invest,
  • financement, juridique et social,
  • développement des Entreprises.

Si vous souhaitez être exposant, votre stand sera situé dans un espace valorisé, spécialement conçu pour faciliter et optimiser vos présentations et vous permettre de recevoir vos contacts, prospects ou clients dans les meilleures conditions d'écoute et de confidentialité. Plus d'informations en cliquant ici.

Chiffres clés de l'édition 2017

Sempy - AtelierAvec près de 3.860 visiteurs en 2017, le Salon de l'entreprise Occitanie a connu un franc succès. Quelques chiffres :

* 37% de chefs d'entreprises, professions libérales, artisans, commerçants,

* 43% de demandeurs d'emploi (dont la moitié a un projet de création ou de reprise à 1 ou 2 ans),

* 15% de salariés (dont 60% a un projet de création d'entreprise ou de reprise dans les 3 ans),

* 5% d'étudiants,

* 1.500 participants aux ateliers.

Le Salon sera en tenue conjointe avec la 14ème édition d'Occitanie Invest, la place de marché incontournable pour le financement haut de bilan des entreprises en croissance en Occitanie / Pyrénées-Méditerranée. Entrepreneurs, vous êtes à la recherche de financements haut de bilan ? Vous souhaitez rencontrer des investisseurs et leur présenter votre projet ? Occitanie Invest est fait pour vous !

Occitanie Invest

Occitanie InvestOccitanie Invest, c’est à la fois des pitchs entreprises, des rencontres d’affaires entre dirigeants en recherche de fonds et investisseurs en capital, des ateliers autour du financement, mais aussi, au sein du Salon de l’Entreprise, un village des investisseurs réunissant tout l’écosystème du financement.

Avec les pitchs entreprises, Occitanie Invest propose aux investisseurs une sélection de 20 entreprises innovantes, issues d’Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, sélectionnées pour l’excellence de leur dossier et accompagnées par nos experts en levée de fonds. Les dirigeants auront 7 minutes chacun pour présenter leur entreprise et convaincre des financeurs potentiels de l’opportunité d’investir !

Avec les rendez-vous d’affaires, Occitanie Invest cherche à répondre de manière toujours plus ciblée aux attentes des entrepreneurs et des investisseurs. Les prestations d’accompagnement à forte valeur ajoutée garantissent aux investisseurs la présentation d’un panel d’entreprises qualifiées et préparées.

Avec les ateliers, Occitanie Invest permet de mieux comprendre le monde du financement et ses acteurs et d’appréhender les tendances et perspectives de l’investissement haut de bilan. C’est aussi le lieu pour échanger avec des experts sur des thématiques précises du parcours de la levée de fonds.Cette année, l’après-midi du 14 novembre sera consacrée à la thématique du corporate venture. D’autres ateliers vous seront également proposés.

Avec les sessions "Vision d’investisseur", Occitanie Invest vous permet de prendre connaissance des stratégies d’investissement des fonds.

Avec le village des investisseurs au cœur du Salon de l’Entreprise, Occitanie Invest ouvre encore plus largement aux entrepreneurs les portes du financement des entreprises et notamment du capital-investissement.

Depuis 2007, 134 entreprises ont été accompagnées par l’Agence AD’OCC dans le cadre d’Occitanie Invest.
54,5 M€ ont été levés par ces entreprises.

Les chiffres clés de la dernière édition d'Occitanie Invest :

  • 508 participants, dont : 86 investisseurs (dont 40 de rang national) et 320 entrepreneurs ;
  • 25 entreprises lauréates ;
  • 600 rendez-vous d’affaires organisés ;
  • 54.5M€ de fonds levés par 134 entrepreneurs depuis 2017.

Témoignage

Patrice Cazalas, Délégué Général de Capitole Angels : "Notre action d’investissement et d’accompagnement des entreprises innovantes ne peut se concevoir sans une implication forte dans l’activité économique régionale. Dans le Salon de l’entreprise nous trouvons un contexte idéal pour présenter notre activité, nos objectifs et nos valeurs. Cet évènement est aussi un rendez-vous incontournable pour interagir avec l’ensemble de notre écosystème, de nos partenaires actuels et futurs".

Informations Pratiques

Rendez-vous les 14 et 15 novembre 2018 !

Entrée libre

Centre de Congrès et d'Exposition Diagora – Labège / 150, rue Pierre Gilles de Gennes / 31670 Labège Cedex (en face du Cinéma Gaumont Labège).

Tél. : 05 61 39 93 39.

Fax : 05 61 39 79 80.

Site Web : www.diagora-congres.com.

Graulhet, territoire zéro chômeur de longue durée ?
jeudi 18 oct. 2018
Emploi

C'est une proposition qui a fait l'unanimité lors de la dernière séance du conseil municipal de Graulhet. La ville a décidé d'adhérer à l'association "Territoires zéro chômeur de longue durée" et de se porter candidate à la deuxième phase de cette expérimentation.

Lire la suite



"Il s'agit d'une véritable volonté politique autour de l'insertion", se félicite Claire Fita, conseillère municipale et conseillère régionale, qui souligne : "Nous sommes déjà porteurs d'innovations sociales et voulons aller plus loin. L'emploi est notre priorité et nous voulons aller plus loin".

Si pour l'instant, le projet compte dix territoires en France, aucun n'est situé en Occitanie. Une nouvelle vague d'expérimentations a été confirmée pour 2019 avec 50 nouveaux territoires.

Le projet a été porté pour sa phase de démarrage - via l'association "Territoires zéro chômeur de longue durée" - par ATD Quart-Monde en partenariat avec le Secours catholique, Emmaüs France, Le Pacte civique et la Fédération des acteurs de la solidarité.

"L'idée part d'un triple constat. Personne n'est inemployable. Ce n'est pas le travail qui manque, mais l'emploi car certains besoins n'ont pas trouvé leur modèle de rentabilité. Enfin, ce n'est pas l'argent qui manque. Chaque année le chômage de longue durée entraîne de nombreuses dépenses et du manque à gagner que la collectivité prend en charge", explique l'élue qui poursuit : "Sur une année, cela représente un coût de près de 20.000 euros, ce qui correspond à un SMIC".

Ainsi, l'idée est de transformer les aides perçues en salaire, mais à l'issue d'un important travail sur le territoire. Une fois le consensus obtenu, la première étape consiste à rencontrer les personnes privées durablement d'emploi, c'est-à-dire depuis plus d'un an et, en parallèle, de recenser les travaux utiles. Une fois les ressources humaines et les emplois attendus identifiés, une EBE (entreprise à but d'emploi) opère la connexion entre les deux. Elle pourra, grâce aux sommes initialement perçues par la personne au chômage, l'employer au SMIC. Il ne s'agit donc plus de CDD aidés, mais de véritables CDI, offrant une nouvelle perspective d'insertion.

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessous : Claire Fita, conseillère municipale et régionale.

A Graulhet, Eureka a l’innovation dans la peau
mardi 16 oct. 2018
Entreprises Agglo Gaillac | Graulhet

La société, installée à Graulhet, a inauguré courant septembre 2018 un nouvel atelier. Il devrait permettre à la PME familiale de gagner de nouvelles parts de marché dans le secteur du luxe.

Lire la suite



Installée depuis 2010 à Graulhet dans un bâtiment de 2.200 m², la société Eureka n’en finit pas d’innover et d’inventer de nouveaux procédés. Spécialisée dans l’affinage et l’embellissement de peaux et de cuirs, de vache, agneau et chèvre essentiellement, l’entreprise dirigée par Miguel et Fatima Valentin vient d’inaugurer un nouvel atelier de 80 m².

La présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, et le président du Département du Tarn, Christophe Ramond, ont ainsi pu contempler les deux machines flambant neuves achetées au printemps en Italie. Le coût de l’investissement global est estimé à 375.000 euros dont 160.000 euros pour le matériel. "Elles vont nous permettre de faire de la découpe, de la perforation, nous allons pouvoir proposer à nos clients des motifs apposés directement sur le cuir", explique Fatima Valentin, en charge de la R&D au sein de l’entreprise familiale.

Innover et suivre les modes

Alors que 75% de son activité est en lien avec des mégisseries, Eureka souhaite désormais se tourner vers les maisons de luxe, notamment en France, mais aussi en Allemagne, en Italie ou en Espagne.

"Autant de marchés auxquels nous ne pouvions prétendre avant l’arrivée des nouvelles machines", avance encore Fatima Valentin. Avec sa casquette de responsable de R&D, elle a lancé en 2014 le cuir effet denim ou stretch afin de diversifier l’activité de la maison. "Il faut toujours se remettre en cause, innover et suivre les modes".

Lancée à Graulhet en 1994 "dans un local de 400 m²" quand Miguel Valentin, professionnel de la mégisserie, s’est installé à son compte, l’activité d’Eureka a vite atteint un rythme de croisière important. Si la direction de l’entreprise refuse de communiquer le chiffre d’affaires de la société, elle reconnaît que son surcroît d’activité l’a amené à déménager dans un local plus grand en 2010.

Aujourd’hui Eureka emploie quatorze salariés, dont deux sur les nouvelles machines dédiées à la perforation, et a été certifiée ISO 9001 version 2015.

 

Source : Touléco Tarn - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessous : Eureka a inauguré ses nouvelles machines sous les yeux de Christophe Ramond, président du Conseil départemental du Tarn, et de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

Vous aussi, osez la création d'entreprises
mardi 16 oct. 2018
Evènement

Vous êtes intéressé par la création d’entreprises ? Vous vous posez des questions et souhaitez démêler le vrai du faux ? Vous souhaitez être conseillé, accompagné ? Participez à la 1/2 journée "Osez la création d’entreprises !" (mardi 16 octobre 2018 à Gaillac à partir de 14h à l’auditorium Dom Vayssette), vous devriez trouver réponses à vos questions, et pourquoi pas vous lancer dans votre projet !

Lire la suite



La Maison Commune Emploi Formation (MCEF) de l’Ouest du Tarn, l’agence de développement économique d’Occitanie Ad’Occ et leurs partenaires organisent une demi-journée d’information, intitulée "Osez la création d’entreprises !".

Cette manifestation se déroule le mardi 16 octobre 2018 à Gaillac à partir de 14h, à l’auditorium Dom Vayssette (1 rue Cavaillé Coll).

Programme et contacts

de 14h à 15h30 : participez à la table ronde "le vrai/faux de la création reprise d’entreprises". Vous trouvez les réponses à vos questions, vous pourrez échanger avec des créateurs d’entreprises qui vous feront partager leurs expériences.

de 15h30 à 16h15 : lors du "Café Rencontres", venez à la rencontre des partenaires qui accompagnent la création d'entreprises afin d’avoir un contact personnalisé.

Entrée gratuite mais inscription obligatoire, par téléphone au 05.63.81.17.97 ou par mail à l'adresse suivante : contact@mcefgaillac.com.

Les principaux partenaires présents le 16 octobre

Ad'Occ - Agence de Développement Economique, de l’Export et de l’Innovation de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée (Ad'Occ) - Orientation et information sur les dispositifs régionaux dédiés à la création, reprise et transmission d’entreprises : conseils, formation, aides au financement.

BGE Tarn - BGE Tarn aide les entrepreneurs à réussir en accompagnant les créateurs / repreneurs d’entreprises pour construire et financer leur projet, se former, tester leur activité en couveuse... Après la création, BGE appuie les dirigeants dans le démarrage et le développement de leur activité.

CCI Tarn - La CCI du Tarn informe, conseille et accompagne les créateurs, les cédants et les repreneurs d’entreprises dans les différentes étapes du processus de création, cession ou de reprise : élaboration d’un plan d’action, aide à la réalisation d’un prévisionnel, réglementation, aide à la réalisation d’une étude de marché, appui au diagnostic de l’entreprise à reprendre ou à transmettre, mise en relation, diffusion d’une annonce, formations, orientation vers les partenaires.

CMA Tarn - De l'idée à la concrétisation du projet, la Chambre de Métiers et de l'Artisanat du Tarn propose un accompagnement aux porteurs de projet qui repose sur un accompagnement à la création d'entreprise, un accompagnement des futurs repreneurs, une formation des créateurs et des repreneurs. Elle propose en outre un accompagnement complet des cédants dans leur processus de cession.

Granilia Pépinière hôtel d'entreprises de Gaillac Graulhet Agglomération - Granilia accueille les porteurs de projet et les entreprises sur 2 sites : Graulhet et Gaillac. La Pépinière met à leur disposition des locaux (bureaux privatifs, bureaux partagés /espace coworking et ateliers), des services mutualisés et les intègre au sein d'un réseau local d’entreprises. Surtout, Granilia propose gratuitement un accompagnement personnalisé de la jeune entreprise dans son projet de création et son primo développement.

Maison Commune Emploi Formation de l'Ouest du Tarn - La MCEF de l’Ouest du Tarn, c’est la présence en un même lieu des différents partenaires de l’emploi et de la formation : Pôle Emploi, Unité Territoriale de la Région Occitanie, Missions Jeunes, CIBC, Cap Emploi. C’est aussi l’accès à l’information au sein d'un centre de ressources dédié, avec notamment un Pôle Documentaire Création d’Entreprises et des postes informatiques à disposition.

Pôle emploi - Pôle emploi accompagne les demandeurs d’emploi de l’idée jusqu’à la création ou reprise d’entreprises, finance des actions d’accompagnement à la création d’entreprise et mobilise des aides financières pour les demandeurs d’emploi.

 

Illustration ci-dessous : l'affiche de la manifestation "Osez la création d'entreprises".

Pôle Emploi cible les métiers "en tension"
lundi 15 oct. 2018
Accompagnement des entreprises

L'agence Pôle Emploi de Gaillac poursuit sa mobilisation dans la mise en œuvre d'actions sur les métiers en tension ; depuis septembre 2018, toutes les semaines, des demandeurs d'emploi et des recruteurs bénéficient d'actions ciblées : sessions de recrutement, informations collectives sur les métiers, visites d'entreprises…

Lire la suite



Et cela va se prolonger jusqu'en décembre 2018 dans le cadre de l'opération #versunmetier.

Le domaine du service à la personne est l'un des nombreux secteurs "en tension" : 340 offres déposées au cours des 12 derniers mois sur le bassin d'emploi de Gaillac et un taux de difficulté à recruter de plus de 90% (données internes à Pôle Emploi).

C'est pourquoi, depuis 3 ans, l'agence de Gaillac, autour de son équipe dédiée aux entreprises, organise des rencontres mensuelles avec les employeurs du secteur de l'aide à la personne. En octobre 2018, une action plus globale a été organisée : profilage de candidats par compétences, présentation collective du secteur et des métiers, Evaluations des Capacités et Compétences Professionnelles (ECCP), préparation à l'entretien d'embauche…

Toutes ces actions pour aboutir, jeudi 11 octobre 2018, à un job dating, en coopération avec la Maison Commune Emploi Formation (MCEF) de l'Ouest du Tarn : 5 entreprises (Ages sans frontières, ADMR, Coordination à domicile, Ménage Service, Promaid) et 30 demandeurs d'emploi ont répondu présent (26 femmes et 4 hommes).

Zoubida, Saliha, Geneviève, Blanca, Laetitia et Chantal, âgées de 32 à 60 ans, ont bénéficié de l'atelier "5 minutes pour convaincre" ; elles sont unanimes : "On a appris quelque chose de nouveau et ça a été intéressant pour nous. Ça a été enrichissant. Nous sommes contentes d'avoir suivi la préparation, on nous a dit d'être nous-mêmes pendant l'entretien ; ça, c'est très important".

Côté employeurs, la satisfaction est là aussi ; ils notent des profils en adéquation avec les besoins et des candidats bien préparés pour l'entretien. M. Gayral (Ages sans frontières) témoigne : "ils ont répondu du tac au tac, avec une posture plus assurée".

Cette action aura donné lieu à 62 entretiens (en moyenne 12 par structure) et plus de 30 intentions d'embauche.

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessous : ici, un entretien avec Coordination à domicile. Le job dating du 11 octobre 2018 avait été longuement préparé en amont. Le résultat – 30 intentions d'embauche sur 62 entretiens – est probant.

Plus de 2.500 spectateurs pour le meeting aérien de Graulhet
lundi 15 oct. 2018
Attractivité du territoire

Une organisation parfaite et des bénévoles jamais débordés ont permis la réussite de ce premier meeting aérien, présenté par l'association Replic'Air sur l'aérodrome de Graulhet. En début d‘après-midi, samedi 13 octobre 2018, le parking du forum rapidement plein, les 2.500 spectateurs ont garé parfois loin leur véhicule... Mais ils n'ont pas regretté leur marche forcée.

Lire la suite



Il y avait les stars, le Corsair, le Breguet 14, le T6 de l'US Navy, ou encore le planeur dessinant des arabesques colorées rapidement effacées par le Vent d'Autan, ou encore le Morane 406, seul avion de ce type à voler encore.

Et les autres, une vingtaine d'aéronefs exposés au public le matin, en évolution l'après-midi dans le ciel bleu-gris. Et puis il y avait tous ces passionnés de l'association, venus humer le grand air. Des pilotes de ligne, d'essai, des mécaniciens, des ingénieurs, et des retraités, la plupart Toulousains.

Tels le dynamique Michel Janssen, un ancien ingénieur de chez Dassault, concepteur de systèmes des Mirages. En quittant la vie active en 2000, il a décidé le lendemain de construire son propre avion. "J'ai acheté l'hélice, le moteur et une partie du kit. Après plus de 2.000 heures de travail et les homologations nécessaires, j'ai pu voler sur mon Mcr 01. J'ai 900 heures de vol et 80 ans en janvier prochain".

Ils sont comme ça les 75 membres de l'association Replic'Air et ils sont ravis d'avoir installé leurs activités en bordure de l'aérodrome de Graulhet, au sein du parc d'activités communautaires de l'Aéropôle.

En fin de journée, ils inauguraient le grand hangar qui abrite les avions du club et de particuliers ainsi que l'atelier de montage.

Dans son discours inaugural, en présence de Claude Fita et Florence Belou, le président de Replic'Air, Jérémy Caussade, en remerciant la mairie, la Communauté d'agglomération Gaillac | Graulhet et maintenant les Graulhétois pour leur accueil, a confirmé la fin de l'installation de Replic'Air sur le site. "Cette journée était destinée à faire connaître nos activités. Nous n'avons pas d'autre ambition que d'honorer le patrimoine aéronautique. Nous aurons d'autres occasions de manifestations publiques", a-t-il assuré.

À commencer par la sortie du Dewoitine D 551 qui sera assemblé sur place l'an prochain par les passionnés de vieilles ailes, et qui devrait voler début 2020.

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessous : Graulhet n'avait pas connu de meeting aérien depuis près de 50 ans.

Une "boutique-école" en cœur de ville à Graulhet : une innovation Gaillac | Graulhet Agglo
samedi 13 oct. 2018
Accompagnement des entreprises

D'ici fin octobre 2018, le magasin situé à l'angle de la place Jean-Moulin et de la rue Jean-Jaurès va accueillir, pour quelques semaines, une boutique éphémère. Cette "boutique-école" aura pour but d'accompagner des personnes portant un projet de création d'entreprise.

Lire la suite



Financé par la DIRECCTE (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, du travail et de l'emploi), la "boutique-école" est un dispositif d'accompagnement au projet professionnel qui s'adresse à un public connaissant des freins dans la création de leur entreprise commerciale.

Identifiés par les partenaires de la politique de la ville pilotée par l'Agglomération Gaillac | Graulhet – tels que le Pôle Emploi, la Mission locale, le Centre communal d'action sociale, Cap Emploi ou le Conseil départemental – les six candidats bénéficieront d'un suivi personnalisé.

Un roulement du mardi au samedi

C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles cette ancienne boutique d'optique a été choisie. En cœur de ville, elle permettra aussi, outre l'accueil des clients, l'organisation de rencontres et de formations relatives à tout ce qui est indispensable pour la bonne tenue d'un commerce, de la gestion des stocks à l'accueil des clients en passant par la comptabilité.

Cet accompagnement sera réalisé par l'Adefpat, une association qui accompagne des porteurs de projet de création d'activités via la méthode de la formation développement. Enfin, l'espace confortable de la boutique ciblée permettra aux six commerçants d'effectuer un roulement du mardi au samedi, afin de proposer une plus grande amplitude horaire.

Ce projet est ouvert à tous types d'activités commerciales, hors produits alimentaires. Pour l'heure, ce sont essentiellement des projets liés à la couture, créations ou retouches, qui ont été proposés.

L'agglomération prendra en charge la location du lieu jusqu'à la fin de l'année. Il sera ensuite possible aux personnes de poursuivre, à la lumière de cette expérience concrète, leur projet de création de commerce.

Dans ce cas, elles pourront bénéficier des avantages offerts dans le cadre du PACTe, le Plan d'Actions Commerce Territorial proposé par Gaillac | Graulhet Agglomération à tous les porteurs de projets de commerces en cœur de ville.

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessous : la boutique sera située à l'angle de la place Jean-Moulin et de la rue Jean-Jaurès.

Opération Cuir dans la peau : les pros du cuir ouvrent leurs portes
jeudi 11 oct. 2018
Attractivité du territoire

A l'occasion de l'opération "Cuir dans la peau" qui se déroule sur deux journées exceptionnelles sur le bassin graulhétois, la Maison des métiers du cuir (MMC) et certaines entreprises de la filière cuir ouvriront leurs portes le mercredi 24 et le jeudi 25 octobre 2018.

Lire la suite



"L'an dernier on a eu un beau succès avec de très belles remontées. Le but de l'opération est de montrer au grand public le savoir-faire de la profession des Graulhétois, comment se fabrique le cuir de l'intérieur", se félicite Claude Fita, maire de la ville, qui compte aujourd'hui 80 entreprises dans cette filière qui emploie 650 personnes.

Comme l'an dernier, les réservations seront indispensables pour visiter les entreprises.

Elles seront cette année plus nombreuses. "Ce programme complet permet de comprendre ce qui se passe sur Graulhet. Cela permettra de se rendre compte que toute la filière est présente, découvrir le traitement des eaux usées, le travail sur la couleur, la création des emporte-pièces. On aura aussi d'anciennes mégisseries reconverties", explique Marie-Zoé Cau, de l'Office de tourisme Bastides et Vignoble du Gaillac.

Lors de la première édition de l'opération en octobre 2017, 815 personnes avaient pu être accueillies dans les entreprises et de nombreux refus avaient été essuyés faute de place. Avec l'augmentation des entreprises ouvrant leurs portes, 1.400 places sont disponibles et proposées cette année.

L'opération a été couronnée de succès l'an dernier non seulement par le nombre de visiteurs (et les ventes effectuées dans les boutiques éphémères) mais aussi par la qualité des personnes reçues, qui va bien au-delà des demandeurs d'emploi et des personnes avides de connaissances.

"Des professionnels ont aussi fait les visites et se sont déplacés pour faire affaire avec les entreprises graulhétoises, dont de grandes marques qui fabriquent des fauteuils dans l'aviation ou l'automobile. Cela présente aussi un intérêt sur le long term", confie Claude Fita.

L'opération se déroulant en semaine lorsque les entreprises sont en activité, des visites tardives ont été prévues après 18 heures pour permettre à toutes et tous de prendre part à ces portes ouvertes.

"Cuir dans la peau" est une opération partenariale, organisée par Gaillac | Graulhet Agglomération, en lien avec la Maison des Métiers du Cuir et des entreprises de la filière cuir de Graulhet, dont la plupart sont regroupées au sein de l'association Graulhet le cuir.

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessous : élus et professionnels du tourisme et du cuir réunis pour l'édition 2018 de l'opération "Le cuir dans la peau".

Le mythique Dewoitine D551 bientôt assemblé à Graulhet
mercredi 10 oct. 2018
Attractivité du territoire

L’association Réplic'Air a pour objectif de faire revivre l’esprit des pionniers de l’aviation, de reconstruire et faire voler des avions d’exception et de promouvoir l’aéronautique. Installée depuis deux ans sur la zone d'activités de l'Aéropôle à Graulhet, elle va organiser le samedi 13 octobre 2018 et pour la première fois son propre meeting aérien.

Lire la suite



Une organisation qui va permettre aux 80 adhérents de présenter leurs activités et d’inaugurer officiellement le nouveau hangar de 1.440 m², qui abrite depuis quelques jours les quatre avions de l’association et d’autres appartenant à des particuliers.

Le club a fait le choix d’une toiture en photovoltaïque pour amortir le coût du financement.

Le Dewoitine D551 assemblé sur place volera à Graulhet fin 2019

Ce bâtiment servira d’atelier de montage pour un mythique Dewoitine D551, qui sera entièrement assemblé à Graulhet par les adhérents de l'association Réplic'Air et certains partenaires. Il devrait voler fin 2019.

Une première qui mobilise les passionnés de Replic Air, comme Thierry Bosc. "Une grande partie de nos adhérents sont ingénieurs, concepteurs, mécaniciens ou pilotes d’essais dans leur vie professionnelle. Ce projet est en cela fédérateur". 

Le meeting du samedi 13 octobre sera scindé en deux parties. "Le matin, le public pourra voir les avions de près, au sol, dont la plupart sont des modèles de la Deuxième Guerre mondiale. Parmi eux, un Corsair venu spécialement de la région parisienne ou un Morane Saulnier arrivant de Suisse".

Le 13 octobre, des pilotes seront aussi présents pour répondre à la curiosité des visiteurs. "L’après-midi, les aéronefs seront en évolution. Dans le ciel, le public pourra assister à des patrouilles aériennes, des voltiges et des enchaînements commentés".

Au micro, c’est un écrivain aéronautique, pilote de ligne, résidant à Graulhet, Ian Tutaj, qui fera le commentaire avec des anecdotes sur l’histoire de l’aviation. "Nous avons été très bien accueillis ici par la mairie autant que la Communauté d’agglomération. Nous voulons rendre cette sympathie, par meeting aérien interposé, au public", conclut Thierry Bosch.

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessous : Thierry Bosch et Sébastien Henry autour du moteur Hispano-Suiza du Dewoitine D551 qui sera entièrement assemblé à Graulhet.

Sur le bassin graulhétois, Pôle Emploi se rapproche de la maroquinerie
mardi 9 oct. 2018
Accompagnement des entreprises

Chaque agence Pôle Emploi mobilisée organise toutes les semaines un événement ciblé sur un métier ou un secteur en tension. Objectif : rassembler des entreprises du bassin d'emploi local confrontées à des difficultés de recrutement ainsi que des demandeurs d'emploi identifiés pour occuper potentiellement ces postes.

Lire la suite



Une opération dénommée #VersUnMétier a été lancée par Pôle Emploi dès le mois de septembre 218, et elle est programmée jusqu'à la fin de l'année, comme les 7.000 actions déjà programmées sur 818 agences Pôle Emploi de France.

Chaque agence Pôle Emploi organise toutes les semaines un évènement ciblé sur un métier ou un secteur en tension avec l'objectif de rassembler des entreprises du bassin d'emploi local confrontées à des difficultés de recrutement ainsi que des demandeurs d'emploi identifiés pour occuper potentiellement ces postes.

En lien avec le bassin de l'emploi local

"Sur notre bassin d'emploi Graulhet-Gaillac, les secteurs identifiés en tension sont notamment les secteurs de l'aide et du soin à la personne, les métiers de bouche comme boulanger, la maçonnerie, les métiers d'usinage et soudure, la menuiserie et la mécanique, avec une particularité sur Graulhet avec le secteur cuir", explique Cathy Cabrit, directrice de l'agence locale.

"Déjà quatre actions ont été réalisées sur le mois de septembre 2018, dont un job dating intérim qui a permis à 55 demandeurs d'emploi de présenter leur candidature à six entreprises d'intérim du territoire qui proposaient un panel diversifié d'offres dans le secteur industrie et logistique. Le lundi 8 octobre 2018, à 9h30, en partenariat avec la MCEF Ouest du Tarn, nous organisons à la MJC de Graulhet un "zoom métiers" consacré aux métiers de l'aide à la personne. Pôle Emploi présentera le marché du travail du secteur et les métiers, des professionnels viendront apporter un éclairage d'expert sur ces métiers, des salariés du secteur seront présents pour parler de leur travail au quotidien, le Bureau territorial de la région Occitanie fera une focale sur les formations du secteur, l'Urssaf interviendra pour apporter des informations sur le CESU".

Le lendemain, mardi 09 octobre, ils pourront au Pôle Emploi de Graulhet se préparer aux entretiens type job dating qu'ils pourront avoir le vendredi 12 octobre, à partir de 9 h, avec les structures d'aides à domicile au sein du Pôle Emploi.

"Le 16 octobre, nous menons une action en direction de la maroquinerie ; chaque conseiller Pôle Emploi va parrainer un demandeur d'emploi intéressé pour travailler dans ce secteur et le demandeur d'emploi aura la possibilité d'être reçu par trois chefs d'entreprise de maroquinerie qui ont accepté de jouer le jeu des portes ouvertes aux recrutements. Aujourd'hui, la maroquinerie offre des opportunités pour toutes personnes qui posséderaient des compétences transférables ou des habiletés adaptées", conclut-elle.

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessous : Pôle emploi veut que le hashtag #VersUnMétier soit plus qu'un slogan.