"La Ruche qui dit Oui" a doublé son nombre de paniers

Lieu :
Graulhet

"La Ruche qui dit Oui" de Graulhet, qui propose la fourniture de produits agricoles en circuit court en privilégiant la proximité de production et la saisonnalité, tire un bilan positif de son action.

Six mois après le début du confinement, Marie Rechou, créatrice et responsable de l’antenne graulhétoise de la Ruche qui dit Oui, tire un bilan positif de l’évolution de son volume de distribution.

"Nous sommes passés de 25 paniers avant le Covid à 45 aujourd’hui, avec des pics à 120 sur certaines semaines" consent-elle. Rappelons que la Ruche qui dit Oui, encore faiblement implantée dans le Tarn, propose la fourniture de denrées alimentaires en circuit court en privilégiant la proximité de production et la saisonnalité.

Les retraits des paniers commandés sur Internet se font tous les jeudis en fin d’après-midi sur le parking de la boutique Stephanie’s en bordure du Boulevard Georges Rivari. "Nous nous sommes stabilisés aujourd’hui à 40% de clients en plus sur des paniers hebdomadaires allant de 35 à 50€. Avec de plus en plus de familles complètes et de personnes qui font la totalité de leurs courses, sauf les produits d’entretien bien sûr. Les gens ont eu recours à la Ruche par le bouche-à-oreille, et surtout par la qualité et la variété des produits proposés".

Ils sont actuellement 25 producteurs, en moyenne, à alimenter le stand de distribution, et trois fois plus le catalogue de la Ruche. Des légumes, des fruits, de la viande rouge, blanche, du vin, du lait mais aussi des produits dérivés de l’agriculture ou des articles de l’artisanat.

Autant que cette capacité à répondre à la demande, Marie Rechou privilégie la philosophie de l’enseigne. "Durant les semaines de confinement, cinq de nos clients sont venus nous aider sur les distributions que nous avons organisées en drive. Nous œuvrons dans un esprit solidaire. Nous sommes en relation avec la Chambre d’Agriculture qui nous informe de producteurs en difficulté que nous tâchons d’intégrer à notre fonctionnement".

Et de conclure. "Nous ne sommes pas un magasin, mais nous sommes désormais en mesure de proposer une vraie gamme".

Après avoir doucement bruissé durant trois ans, la Ruche qui dit Oui bourdonne désormais. Et Marie Rechou, qui met toute son énergie à la faire fonctionner, en est l’emblématique reine.

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessous : distribution, un jeudi de septembre 2020, au bord du boulevard Georges Ravari, sur le parking de la boutique Stephanie’s.



Site :


Typologie d'actualité
Information
Domaine
Entreprises
Date
dimanche, 20 septembre 2020
+ d'actualités Voir agenda