A Gaillac, l'imprimerie Rhode a le label Imprim'Vert depuis sa création

Lieu :
Gaillac

Depuis sa création en 1945 par Marcel Rhode, l'imprimerie éponyme est restée dans la famille. Dany, sa fille a pris la suite avec son époux Jean-Michel Franques, puis ils ont passé la main à leurs enfants Cédric, qui gère la partie technique, et Stéphanie Belaygues, qui supervise l'administration.

L'entreprise gaillacoise est restée une imprimerie généraliste – son offre va de l'étiquette au livre d'art en passant par tous les intermédiaires – mais elle a su s'adapter aux attentes et tendance du marché.

Elle dispose de son agence de création, a élargi son offre aux objets publicitaires comme les drapeaux, bâches, banderoles, cartes commerciales, et a investi sur les matériels les plus récents.

Elle vient d'acquérir un atelier de façonnage que son propriétaire voulait vendre, après vingt-deux ans d'exercice comme indépendant, à Toulouse. "Aujourd'hui, il a intégré l'équipe des dix collaborateurs" indique Cédric Franques. "Ici, on imprime le livre feuille à feuille. Le façonnage consiste au pliage et à l'agrafage de brochures".

Une machine effectue ce travail de finition sur tous les formats. C'est un complément utile pour l'entreprise, même si l'investissement est conséquent, environ un mois de chiffre d'affaires.

Recyclage tous azimuts

L'autre cheval de bataille, c'est le respect des normes d'environnement.

"L'entreprise a le label Imprim'Vert depuis qu'il a été créé. Même si certains concurrents bien intentionnés prennent le téléphone pour répandre le contraire auprès de certains donneurs d'ordre locaux".

Le certificat du label Imprim'Vert 2019, comme pour les années précédentes, est d'ailleurs en évidence sur le bureau de Cédric Franques. "Tous les produits sont recyclés, via une société qui récupère les papiers et les cartons. Les papiers synthétiques vont dans une benne à part, les solvants dans une autre. On recycle jusqu'aux chiffons usagés, boîtes d'encre, cartouches d'imprimante et toner".

Ce dispositif a un prix : enlever un bac d'un m3 de solvants coûte 1.000 € hors taxes. "Or, nous avons une benne de solvant et une de gomme par mois. Mais c'est un choix et, commercialement, de plus en plus de clients l'exigent".

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessous : Cédric Franques et Stéphanie Belaygues représentent la troisième génération de cette entreprise familiale qui a su prendre les virages de la modernisation et des normes environnementales.



Site :


Typologie d'actualité
Entreprises Agglo Gaillac | Graulhet
Domaine
Entreprises
Date
mardi, 10 septembre 2019
+ d'actualités Voir agenda