Fusia Aeroadditive va se doter d'un nouveau site industriel dans le Tarn... sur l'Agglo Gaillac | Graulhet !

Lieu :
Couffouleux

Spécialisée dans la fabrication additive métallique, Fusia Aeroadditive s'installe fin 2019 dans des locaux industriels flambants neufs au sein de la zone d'activités communautaires des Massiès à Couffouleux, sur le site de son partenaire Freyssinet Aero Equipment. Fusia programme un investissement de 5 millions d'euros pour passer à l'échelle industrielle. Un modèle start up, qui promet de beaux développements !

Spécialisée dans la fabrication additive de pièces en métal par procédé de fusion laser de poudres métalliques, la société Fusia Aeroadditive disposera bientôt d'un nouveau site industriel : 1.000 m² de bâtiment vont ainsi être mis en chantier au printemps 2019 sur un terrain de 5.000 m², au sein de la zone d'activités des Massiès à Couffouleux, sur le site de son partenaire Freyssinet Aero Equipment.

Ce déménagement depuis Toulouse va lui permettre de développer très vite son parc de machines d'impression 3D métallique et de passer à l'échelle industrielle.

Pas moins de 5 millions d'euros devraient être investis dans l'opération d'ici trois ans, dont 800.000 euros pour le volet immobilier du projet et l'essentiel en acquisition de nouveaux équipements, avec à la clef une dizaine d'emplois.

L'installation dans les nouveaux locaux est prévue pour la fin de l'année 2019.

Des marchés de série pour le Leap

Créée en 2011 par Cyrille et Christine Chanal, par ailleurs propriétaires et principaux dirigeants de la société Esteve, sous-traitant usineur aéronautique basé à Toulouse (Haute-Garonne), Fusia a choisi, pour changer d'échelle, de s'allier au sous-traitant aéronautique Freyssinet Aero Equipment (23 millions d'euros de chiffre d'affaires, 80 salariés), basé à Couffouleux.

Spécialisé dans la production de pièces et sous-ensembles en métaux durs, le sous-traitant aéronautique s'est doté ces dernières années d'une usine ultra-moderne (dite Usine du futur) pour répondre aux exigences de compétitivité et de montée en cadence pour la fourniture de plusieurs sous-ensembles mécaniques à base de titane pour le moteur Leap de Safran.

L'alliance avec Freyssinet Aero Equipment s'est traduite en mars 2018 par l'entrée du sous-traitant tarnais au capital de Fusia, à hauteur de 34% et par un premier contrat industriel pour le développement en fabrication additive d'une pièce de vol en Inconel pour le CFM 56.

Dans la foulée, Freyssinet Aero Equipment a décidé d'embarquer Fusia dans un nouveau projet industriel, pour la production d'une pièce, toujours en Inconel, destinée cette fois au Leap de Safran.

D'autres projets seraient déjà à l'étude. "Sur des pièces à fortes valeurs ajoutées, la fabrication additive nous permet de garder la main en termes de compétitivité face à certains de nos concurrents", précise Philippe Parsoire, PDG de Freyssinet Aero Equipment.

Fusia est par ailleurs engagée dans d'autres projets collaboratifs, notamment dans le spatial. La start-up a ainsi à son actif le développement pour Airbus Defence and Space, d'une pièce en titane, dans le cadre du programme de la constellation satellites OneWeb.

La société emploie actuellement quatre salariés et dispose de deux premières machines d'impression 3D dans ses ateliers toulousains.

 

Source : l'Usine nouvelle - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessous : démonstrateur de turbine développé en impression 3D par Fusia.



Site :


Typologie d'actualité
Evènement
Domaine
Entreprises
Date
mardi, 12 mars 2019
+ d'actualités Voir agenda