Florent Cassé répare les smartphones depuis Gaillac

Lieu :
Gaillac

Un Monsieur Cassé qui répare des smartphones, cela aurait pu être une blague, et une belle ! Pour autant, quand Florent Cassé a décidé de créer "Sauve ton smartphone" en mars 2018, il était sérieux, très sérieux. Et ce sérieux aujourd'hui, ça paye !

"Pendant le confinement, je sondais le besoin. Je recevais beaucoup de coups de fil de personnes qui avaient des problèmes avec leur téléphone. Je me doutais que dès qu’ils pourraient, ils viendraient".

Florent Cassé ne s’était pas trompé. Dès les premiers jours de réouverture, il y a eu affluence dans sa boutique-atelier "Sauve ton Smartphone", rue des Frères Delga en coeur de ville de Gaillac. La ruée s’est un peu calmée ensuite, mais le rythme est resté élevé.

Originaire de Lavaur, Florent Cassé a fait des études de dessinateur industriel, a travaillé en bureau d’études, mais a vite eu la passion de démonter et de réparer. "Cela a commencé par mon téléphone, il y a dix ans, puis ceux de la famille et des amis, parallèlement à mon travail".

Il a lancé ensuite sa première auto-entreprise, avant d’ouvrir le magasin de Gaillac, le 3 avril 2018, puis son deuxième à Saint-Sulpice, avec son frère. "Celui-là s’appelle Coriolis Télécom, il fait aussi office d’opérateur et vend des forfaits".

Florent Cassé définit son métier comme réparateur de smartphones, mais il en vend également, des neufs et des reconditionnés, avec tous les accessoires de protection et de câblage, les casques, les supports pour vélo, moto, voiture, etc. "Tout l’univers de la téléphonie".

Son entreprise a démarré d’emblée, avec une clientèle très large allant des collégiens aux personnes âgées en demande de conseils ou d’accompagnement. "C’est un milieu qui évolue très vite et où l’on peut avoir du mal à suivre", convient Florent Cassé qui rassure : "un téléphone réparé marchera aussi bien et pour moins cher que si l’on en achète un neuf".

Et il a investi : dans des travaux pour réaménager l’espace de réparations, ainsi que dans un poste de microsoudure, où il peut intervenir au microscope sur la carte électronique.

À 31 ans, Florent Cassé a réussi son pari : il a même pris des responsabilités au sein de l’AGACI, l’association locale des commerçants gaillacois.

 

Source : la Dépêche du Midi - Lire l'article en ligne ici.

Illustration ci-dessous : Florent Cassé a ouvert un puis deux boutiques et il a aménagé son atelier en retrait du magasin. Les affaires tournent bien.



Site :


Typologie d'actualité
Entreprises Agglo Gaillac | Graulhet
Domaine
Entreprises
Date
dimanche, 26 juillet 2020
+ d'actualités Voir agenda