"Fééries de Chine" : un véritable succès populaire aux retombées économiques locales indéniables

Lieu :
Gaillac

Le Festival des Lanternes "Fééries de Chine" a ouvert ses portes au grand public du 1er décembre 2017 au 31 janvier 2018 dans l'enceinte du Parc Foucaud de Gaillac. Un évènement majuscule, qui d'une part visait à promouvoir le territoire, à amplifier sa notoriété et à renforcer son attractivité, qui d'autre part permet d'envisager de belles retombées pour les acteurs économiques locaux, particulièrement mobilisés autour de cette manifestation populaire, en particulier autour d'un marché de Noël qui a tenu ses promesses jusqu'au 07 janvier 2018, sur la Place de la Libération !

Le Festival des Lanternes "Fééries de Chine", co-production Ville de Gaillac / Lantern Group Culture Industry en partenariat avec l’Association du peuple chinois pour l’amitié l’étranger et la ville de Zigong, s'est tenu du 1er décembre 2017 au 31 janvier 2018, tous les jours de 18h à 23h (dimanches, vacances et jours fériés inclus) dans l'enceinte du Parc Foucaud à Gaillac.

Programme

Chaque soir, le public a pu assister :

  • au Festival des Lanternes,
  • à 3 représentations du théâtre du Sichuan,
  • à un marché traditionnel chinois (peinture, art du découpage, peinture miniature de l’intérieur, sculpture sur pierre, bijoux perles d’eau douce, ouvrages sur tissus, sculpture de l’ombre).

En complément du Festival des Lanternes, du 1er décembre 2017 au 07 janvier 2018, la Place de la Libération à Gaillac a accueilli un grand marché de Noël, organisé en collaboration avec notamment la Communauté d’agglomération Gaillac | Graulhet, Saveurs du Tarn, la Chambre d'Agriculture du Tarn et la Maison des vins de Gaillac.

Le Festival : une ville de lumière éphémère

Masque LanternesLe Festival des Lanternes "Fééries de Chine" sera présenté en exclusivité européenne à Gaillac du 1er décembre 2017 au 31 janvier 2018, dans le site historique classé du parc Foucaud.

Joyau de la culture traditionnelle chinoise, le festival des lanternes, issu dynastie Tang (618-907), est un spectacle époustouflant présentant une ville de lumière.

Zigong, ville jumelée avec Gaillac, est à l'origine du festival chinois des lanternes, qui a par la suite été adopté à Pékin, Hong Kong et Shanghai. Ville historique et culturelle, Zigong est appelée en Chine "la Ville des Lanternes".

Quinze jours après le Nouvel An (15e jour du 1er mois lunaire), la fête des Lanternes célèbre la première pleine lune de l'année. Pour l'occasion, les familles décorent leur porche de lanternes et se réunissent afin de déguster ensemble des boulettes riz glutineux. Fourrées au sésame, aux cacahuètes ou haricots, elles représentent la lune.

À la nuit tombante, des feux d'artifices et des pétards sont tirés. Tout le monde sort pour aller admirer les illuminations. Enfants et adultes arborent des lanternes ou lampions suspendus à de longs bambous. Ils prennent toutes sortes de formes : poissons, coqs, oiseaux... Dans les romans classiques, beaucoup d'histoires d'amour commencent par une rencontre le soir de cette fête.

Chaque soir dès 18h, c’est donc une ville de lumière dans la ville qui prend vie dans l’enceinte du Parc Foucaud, qui amène Lanternes4le visiteur dans l’univers féérique de l’art chinois des lanternes. Pagodes et temples traditionnels, fééries et légendes chinoises, animaux fantastiques, fleurs de lotus et pandas… Le parc à thème offre un spectacle merveilleux pour petits et grands.

On y croise un dragon lumineux, assemblé de bols et d'assiettes en porcelaine de 70m de long, une scène de reproduction de céramiques chinoises, de 18m long pour 6 m haut, le temple du ciel, haut de 17m dans lequel le visiteur sera entouré lumières étincelantes… Mais aussi une forêt de rhododendrons ou des licornes majestueuses construites en fioles médicinales.

Six tableaux animés sont dédiés à Gaillac et son vignoble, avec les gabarres transportant le vin sur le Tarn, les pigeonniers, le vin exquis qui voyage dans monde ou la fontaine du Griffoul... transformés en sculptures lumineuses par les artisans chinois.

Des retombées économiques locales

Avec plus de 250.000 visiteurs qui ont passé l'entrée du Parc Foucaud pour 217.585 billets payants vendus, les retombées économiques locales se mesurent largement au-delà du seul succès financier du Festival.

Ainsi, l'ensemble des restaurateurs locaux, les commerçants gaillacois d'une manière générale, les propriétaires d'hébergements touristiques... et finalement une grande partie de l'économie résidentielle locale a été boostée par cet événement unique.

Même si des ajustements restent à prévoir pour améliorer l'édition 2018 (gestion des flux de visiteurs, parkings...), beaucoup l'attendent déjà avec impatience. 

On en a (beaucoup) parlé dans les médias nationaux !

Dans le JT de 13h de TF1, émission du 1er décembre 2017.

Dans le 19/20 national de France 3, émission du 1er décembre 2017 (à partir de 21'10).

Dans le 12h45 de M6 du 15 décembre 2017.

Sur France 3 Occitanie.

Encore sur France 3 Occitanie.

Toujours sur France 3 Occitanie.

Sur ViàOccitanie.

Dans l'émission William à midi, sur C8.

Dans le Figaro.

Dans l'émission RTL Week-end du 06 janvier 2018 (à partir de 1:36:30).

Dans le Parisien.

Les derniers articles sur le Festival des Lanternes



Site :


Typologie d'actualité
Evènement
Domaine
ted ou partenaires
Date
jeudi, 1 février 2018
+ d'actualités Voir agenda